.:.Chronique.:.

Pochette

Ahleuchatistas

The Same And The Other

[Tzadik::2008]

|01 Cracked Teeth |02 Ecstasy Combat Boots |03 Imperceptibility |04 Good Question |05 Falling Bards |06 Lee Kyang Hae |07 RPG1 |08 RPG2 |09 RPG3 |10 The Day the Earth Stood Still |11 Shots Rang Out at the Press Conference |12 Joyous Disruptions |13 Ostensible Constable |14 Clickety Quake |15 A Classic Future |16 Trnka's Hand |17 Prelude to a Mess

Curieux nom que celui de Ahleuchatistas. Mais pour celui qui est féru de jazz, il n'est pas totalement inconnu. En effet, ce nom est tout simplement tiré d'un morceau de Charlie Parker, ce qui aurait pu donner une idée de l'orientation musicale de ce trio d'Asheville en Caroline du Nord. Pourtant, Ahleuchatistas est très éloigné de l'univers de Charlie Parker et, pour tout dire, du jazz tout court (du moins dans sa forme la plus classique). Ahleuchatistas est plutôt attiré par les sonorités les plus radicales du math-rock. On a même parlé de points communs avec le Fantomas de Mike Patton, ce qui, en soi, n'est pas complètement erroné. La comparaison est suffisamment alléchante pour qu'on prenne ce trio au sérieux. A la base The Same And The Other est le deuxième album du groupe, édité en 2004 sur le label NFI, réédité l'année suivante en vinyl 12” par Hello Sir et enfin consacré cette année par l'excellente et exigeante structure de John Zorn, Tzadik. Pour cette présente édition, on bénéficiera d'une nouvelle pochette créée par Courtney Chappell qui, on le devine aisément, est un plaidoyer contre la guerre en Irak. On gagnera également à découvrir les cinq inédits qui viennent renforcer un album plein de fougue, noueux et brutal. Comme beaucoup de ses coreligionnaires, Ahleuchatistas est sans artifices. Il ne cherche pas les effets de style et s'évertue à aligner un math-rock des plus complexes et qui se garde de sortir du schéma guitare/basse/batterie. Il n'empêche, cela reste rudement efficace, ingénieux et rivalisant de virtuosité.

Il n'est donc pas très étonnant que The Same And The Other soit encore aujourd'hui considéré comme leur meilleur disque, malgré d'autres albums de leur cru d'une qualité plus qu'honorable (On The Culture Industry, What You Will et Even In The Midst... ). Il ne faudrait donc pas que la notoriété de The Same and The Other soit un frein à la créativité du groupe. Ou pire, que l'on ne finisse plus de comparer toutes leurs prochaines sorties à cette pierre angulaire de leur discographie. Nous n'en sommes pas encore là mais le risque n'est pas pour autant inexistant. Ce qui est certain, c'est que cette parution chez Tzadik leur apporte une sorte de consécration, comme si on leur reconnaissait de rares qualités qu'on ne retrouve pas chez les autres. Ahleuchatistas s'est donc imposé par la force des choses et sur la foi d'un album radical qui chamboule tout sur son passage. Le math-rock connaît une belle période où les bons groupes se succèdent. Ahleuchatistas profite sûrement de la vague mais personne ne s'en plaindra.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 18-02-2009

A voir également :

http://www.ahleuchatistas.com/

http://www.myspace.com/ahleuchatistas

?>