.:.Chronique.:.

Pochette

Bassdrum

Cranes And Bones

[Autoproduction::2008]

|01 Top Floor|02 Cranes And Bones|03 Sally|04 Fairy|05 Love (U)|06 7 Miles|07 2nd Hand Rocker|08 Lazy Queen|09 Raise|10 Do It For Me|

La Cité des Ducs réserve bien des surprises depuis quelques années. On le sait, les groupes s'y succèdent et ont y pris une place prépondérante dans le paysage musical français. Du moins celui qui ne se laisse pas acheter facilement par ce showbizz qui gangrène les mass médias avec tant de complaisance. Bassdrum ne fait pourtant pas partie des premiers venus. Composé d'anciens musiciens ayant fait partie de Prajna, Orange Blossom, Monkey Heart ou Ashes Storm, Bassdrum est un trio hors cadre qui ne s'inscrit vraiment pas dans la ligné des groupes boboïfiés et formatés aptes à séduire un public qui veut s'acheter une conscience. Pour aimer Bassdrum il n'y a pas à avoir de scrupules. Entre power pop, new wave et électro musclée type EBM ou indus à la Nine Inch Nails, le trio se donne les moyens d'une musique qui se veut aussi jouissive que communicative. Il ne faudra pas, pour autant, se méprendre. Bassdrum ne s'est pas réfugié dans le simplisme et la facilité. Chaque titre est élaboré et pensé avec une certaine minutie, plaçant ses effets à bon escient avec une énergie qu'on a déjà rencontré chez des formations du même genre, venues d'outre-Manche ou de Belgique.

En ce sens Bassdrum bouscule quelque peu les choses puisqu'il est un peu seul sur ce créneau, préférant sans doute prendre du plaisir avec une musique autre que celle que tout le monde fait déjà. Bien leur en a pris car les motifs de satisfaction sont plus que nombreux. Tout d'abord Cranes And Bones est construit intelligemment avec des morceaux à l'efficacité terrible comme, par exemple, Sally. Ensuite c'est la voix de Valentine qui sied parfaitement à la musique du groupe. Sans en faire trop, elle trouve le ton juste qui donne aux morceaux une sensualité supplémentaire. Bassdrum ne cherche pas le détail pompeux, il va directement à l'essentiel. Si le style a sans doute ses limites, il fonctionne plutôt bien. Même si on n'attendait pas forcément grand-chose de ce groupe, il n'est pas difficile de constater qu'il tire facilement son épingle du jeu. Bassdrum s'en sort parce qu'il démontre autre chose qu'une vision réduite du rock. Les Nantais se font plaisir autant que nous. Il n'y a aucun mal à cela, surtout quand la réussite est au rendez-vous.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 12-09-2008

A voir également :

http://www.myspace.com/bassdrum909

?>