.:.Chronique.:.

Pochette

Guionnet, Jean-Luc & Nakamura, Toshimaru

Map

[Potlatch::2008]

Deuxième rencontre pour nous avec Jean-Luc Guionnet. La première fois il était accompagné de Marc Baron, Bertrand Denzler et de Stéphane Rives pour un Propagations des plus mémorables. Cette fois-ci le saxophoniste est aux côtés de Toshimaru Nakamura, spécialiste de musique électronique minimale, pour un disque où les deux hommes vont compléter leurs talents d'improvisateurs. Evidemment, les oreilles chastes en seront pour leurs frais. Map est composé de quatre pièces où les deux hommes font régner une forte tension qui ne se dément pas tout au long de l'album. Bruitisme, étirements sonores, froideur et triturations sont les ingrédients principaux de ce disque qui s'échappe sans cesse de toute linéarité. Avec un minimum de moyens, le duo parvient à se donner de multiples possibilités, ouvrant de nombreuses portes, même les plus improbables. Map est un album qui peut se rendre rapidement fascinant malgré son évidente rudesse. Ceci dit, cette même rudesse n'empêche en rien les subtilités nombreuses qui parsèment le disque. Il faut juste comprendre que Map est une expérience ardue où les néophytes seront souvent en position difficile.

Pour les autres, il va de soi que ce disque ne peut s'apprécier qu'avec un volume élevé. Dans le cas contraire on perdrait une grande partie de la teneur des quatre morceaux. Ecouté dans les meilleures conditions, on se rend vite compte que Guionnet et Nakamura n'officient pas dans une partie de ping-pong mais qu'ils se complètent, voire se confondent. Ainsi, l'activité de l'un ne peut aller sans celle de l'autre. Ces improvisations électro-acoustiques révèlent un investissement profond qui va au-delà du simple exercice de style. Pour autant, Map, nous apparaît aussi comme un produit type de la maison Potlatch. Un disque exigeant, sans concessions, repoussant toutes les limites et ne s'intéressant qu'aux formes les plus abstraites de l'improvisation. On ne s'en plaindra pas, car le label ne nous a pas habitués à sortir des albums mal conçus. Map est certes une exploration de l'extrême mais c'est justement le genre d'expérience qui ne se refuse pas.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 24-07-2008

A voir également :

http://www.potlatch.fr

?>