.:.Chronique.:.

Pochette

Various Artists

A Weevil In A Biscuit

[Bearsuit Records::2008]

|01 Anne King - Unknown Us Apart|02 Alone Together - Human Being|03 Pndc - Pick Up Your Tears|04 Oomiaq - Aventure Toi|05 Oldman - Half Brother|06 Kaboom Karavan - Toambertree|07 Harold Nono - A Shining Space|08 Pequera Fiera ! - Do Re Mi Fa So I Love You|09 Limbic Somnus - A Candy Coated Slow Down|10 Alfred Brown - As The Dead Ship Sinks|11 James Ross - Study N°1 (inhamonicity)|12 Linda Bjalla - You Are Alive|13 Dm Stith - Be My Baby|14 Sonicbrat - That Little Something|15 Hulk - In The Belly Of The Hungry White Sea|16 Cahier - Bebe|



L'idée était simple mais encore fallait-il l'avoir. La totalité des artistes de cette compilation ont une page MySpace et c'est par ce biais qu'ils ont été contactés pour faire partie de ce projet qui se refuse à respecter la moindre ligne artistique. En somme, sur les seize artistes ici présents, il y a seize conceptions différentes de la musique. Une variation qui aurait pu desservir le disque si les choix qui ont été faits s'étaient révélés malheureux. Il n'en sera rien, car malgré cette disparité, la qualité est au rendez-vous. Chaque intervenant à son côté iconoclaste, hors-mode et dont l'indépendance se voit ici comme une vertu infaillible. On y croise alors un Oldman (aka Charles-Eric Charrier) dans une noise-pop nonchalante, un Harold Nono dans une électro post-moderne, une Anne King adepte des déformations vocales portées sur des séquences électroniques vintage ou encore un Pndc tout en rondeur s'appuyant sur une no-pop inspirée. On pourrait faire ainsi un descriptif pour chacun d'entre eux et se contenter de faire, ni plus ni moins, un catalogue du contenu de cette compilation.

Mais ce qui est à retenir, c'est le caractère original de la démarche, cette volonté de donner un coup de projecteur à des gens qui n'existent que par internet (pour la plupart) et qui ont cette particularité de n'entrer dans aucune case précise. Si MySpace est devenu le point de réunion du tout et n'importe quoi, on peut y faire de belles découvertes. Preuve en est, donc, ce disque qui a le grand avantage de ne pas vous faire perdre votre temps. Ce genre d'initiative devrait donner des idées, au risque de voir des choses infâmes arriver jusqu'à nous. Vous me direz que c'est déjà le cas mais, au moins, des artistes dont on ne soupçonnait même pas l'existence pourront émerger. A Weevil In A Biscuit est donc une œuvre de salubrité publique et il serait heureux de ré-éditer l'expérience.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 02-07-2008

A voir également :

http://www.myspace.com/bearsuitrecords

?>