.:.Chronique.:.

Pochette

Sissikontest

Boys On Tranquilizers

[Spezialmaterial::2008]

|01 Intro|02 Sucus|03 Bosa|04 Geplenkel|05 Salt Org.|06 Baden Baden|07 Rhythmus Orgel|08 Plubs|09 Bus nr°31|10 Ohne Kittel|11 Senõr R.|12 Blumen Blumen|13 Honey For Sissi (Honey For Pezi Remix by Sissikontest)|14 Finish Michael|

Électronique et sonorités acoustiques font de plus en plus bon ménage dans le paysage musical. Sissikontest en a pris son parti et s'est lancé dans l'aventure en essayant de donner le meilleur de lui-même sur ce premier album. On ne niera pas les bonnes intentions du trio, elles sont toujours à prendre en considération, mais cela ne fait pas tout. Boys On Tranquilizers est un album un peu inégal où les très bons morceaux côtoient un peu facilement l'anecdotique et le passablement pénible. On a l'impression d'un vaste fourre-tout ou d'un effort compilatoire réunissant des compositions qui n'ont parfois pas grand chose à avoir entre elles. Pourtant, des bonnes idées, il y en a sur ce disque et certainement plus qu'il n'en faut. Avoir des idées, cela paraît essentiel (il y a tellement d'albums qui en manquent cruellement) mais encore faut-il pouvoir les mettre en application avec cohérence. C'est là que réside le plus gros regret. On a du mal à trouver une unité sur ce disque qui joue aux montagnes russes. Heureusement pour Sissikontest, il y a plus souvent des hauts que des bas, ce qui laisse encore de la marge au groupe. L'indulgence est alors de mise puisqu'on peut estimer que cette entrée en matière n'est là que pour démontrer les capacités de la formation. En cela, il est évident que l'on ne doute pas de leurs compétences mais la dispersion musicale n'est valable que quand elle est maîtrisée et arrive à s'imposer d'elle-même. Ici, en fait, on ne sait que penser puisque c'est une alternance de sentiments qui vous envahit, qui nous laissent un goût d'inachevé plutôt désagréable. Sissikontest a les moyens d'être plus homogène. Éviter l'éparpillement serait alors le bienvenu car quand on est capable d'atteindre certains sommets de grâce comme sur Bosa ou Plubs, c'est que tout espoir n'est pas définitivement perdu.

note : 6

par Fabien, chronique publiée le 26-06-2008

A voir également :

http://www.sissikontest.com

http://www.spezialmaterial.ch

?>