.:.Chronique.:.

Pochette

Dark Dark Dark

Love You, Bye

[What A Mess ! Records / Blood Onion Records::2008]

|01 Benefit Of The Doubt|02 That Light|03 Trouble No More|04 Come Home|05 Wayfaring Stranger|

Ah ! Encore un groupe de néo-folk. On va boire la coupe jusqu'à la lie, c'est à craindre. Il ne se passe pas une semaine, voire une journée, sans que des musiciens ne se sentent obligés de prendre le train en marche et de redécouvrir les vertus de l'acoustique. Dark Dark Dark, formation de Minneapolis, suit clairement le sillage d'Arcade Fire. On se réjouit ? On se désespère ? Le mieux à faire est de faire preuve de fatalisme. On ne va tout de même pas leur jeter la pierre ni les écraser de quolibets peu glorieux. Ce serait un peu injuste en même temps. Copieurs patentés ou pas, Dark Dark Dark profite logiquement de la vague. On n'en voudra même pas à What A Mess, le label qui les a signés, car ils ont flairé là un bon coup. Ce duo formé par Nona Marie Invie et Marshall LaCount (auxquels s'adjoignent Jonathan Kaiser et Todd Chandler) n'est certes pas manchot et sait écrire des chansons émouvantes fort bien ficelées. Cela se digère avec aisance et la douce mélancolie de ce disque est à cent lieues de toute larmoyance. Dark Dark Dark possède le ton juste, celui qui évite justement les critiques acerbes. Alors oui, ce groupe, un de plus, fait du folk, mais il y a là suffisamment de talent (à tous niveaux) pour qu'on leur donne un peu plus qu'une chance. Love You, Bye est un départ quasi idéal et annonce un album qu'on espère aussi éclairé. L'heure est donc au tri et on peut d'ores et déjà miser sur Dark Dark Dark pour les mettre dans les formations qui allient savamment un contenu artistique intelligent et une interprétation de classe.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 13-06-2008

A voir également :

http://www.darkdarkdark.com

http://www.bloodonion.com/love_you_bye.html

?>