.:.Chronique.:.

Pochette

Rodriguez-Lopez, Omar & Lunch, Lydia

s/t

[Willie Anderson Recordings::2007]

|01 Welcome To My Church|02 Getting Rid Of God|03 Back To The Goddes|04 The End Of The White Man's Revolution|05 Woman (In The Beginning)|

Les belles rencontres ne font pas forcément les grands disques. La collaboration entre Omar Rodriguez Lopez (The Mars Volta) et Lydia Lunch, ex-icône no wave, pouvait donner de bons résultats. Au lieu de cela nous avons un ep mi-figue mi-raisin où les musiciens essayent de mettre en valeur une Lydia Lunch dont le spoken word n'étonne décidément plus personne. Musicalement on nous inflige une espèce de jazz-rock sous influence sud-américaine et aux intonations assez free. Pourtant on sent bien que le groupe formé par Omar Rodriguo-Lopez (dans lequel on retrouve Money Mark, pour ceux qui ont un petit peu de mémoire) se donne de la peine et va au bout de la logique voulue par le duo. Même Lydia Lunch est plutôt en bonne forme. Du moins elle se révèle moins ennuyeuse que sur ces dernières productions. Malgré ces efforts il y a quelque chose qui ne colle pas vraiment. Cela ressemble fort à un exercice récréatif où chacun semble se faire plaisir sans que cela aille beaucoup plus loin. Du coup, personne ne ressort spécialement grandi de cet expérience mais cela ne remet pas en cause pour autant leurs réputations. Ce qui risque de devenir un réel problème, c'est ce qui va probablement nous arriver par la suite. Rodriguez-Lopez et Lunch ont, en effet, décidé qu'ils n'en resteraient pas là et que cet ep préfigure des enregistrements futurs. On tremble. Même si on a un profond respect pour les deux personnages, on se dit qu'il y avait peut-être mieux à faire d'une telle rencontre. Pour le moment cet ep laisse circonspect et fait largement douter des productions à venir. Pourvu que nous nous trompions.

note : 5

par Fabien, chronique publiée le 30-05-2008

?>