.:.Chronique.:.

Pochette

Three Second Kiss

Long Distance

[African Tape::2008]

|01 You Are The Music|02 I'm A Wind|03 This Building Is Loud|04 Inexorable Sky|05 V Season|06 Dead Horses Swimming|07 Deviationism|08 Tarues |09 Guess Your Bless This Mess|

Grand retour pour les Italiens de Three Second Kiss. Ce combo de math-rock qui existe depuis 1993 (autant dire qu'en la matière, ils n'ont de leçons à recevoir de personne), revient, après quatre années de désert, plus en forme que jamais avec un album produit par un Steve Albini des bons jours. Ceux qui ont connu la période Slowdime reconnaitront sans peine que Three Second Kiss a franchi un palier supplémentaire. Plus incisive et tranchante, la musique du groupe fait régner tout au long du disque une saine tension qui vous happe immédiatement. D'ailleurs, dès You Are The Music, Massimo Mosca et ses deux camarades impriment la ligne sur laquelle tiendra tout le disque. En un peu plus d'une demi-heure, le trio délivre des morceaux tous sortis du même moule mais dont la force et l'engagement ne sont pas à remettre en cause, loin de là. Long Distance nous rappelle, justement, que le math-rock, même s'il n'a plus l'aura des années 90, se porte encore à merveille. Les productions récentes ont démontré que le genre avait encore de l'ambition et que les jeunes pousses se mettaient largement au niveau de leurs aînés. Three Second Kiss se devait de relever ce type de défi. Ne pas se laisser dépasser après une période de black-out. A l'évidence, le groupe a de la ressource et leur dernier album doit également beaucoup à la production d'Albini qui n'a pas pris la question à la légère.

Long Distance, qui finalement est bien mal nommé étant donné la courte durée du disque, est en mesure de défier les meilleurs spécialistes du genre. Pour autant nous ne sommes pas dans un concours de celui qui jouera le plus fort ou de ceux qui auront les morceaux les plus tordus. Three Second Kiss ne se bat qu'avec lui-même et ressort vainqueur d'un match où l'enjeu est plus de rester fidèle à des fondamentaux qui se sont révélés infaillibles. Long Distance est donc ce genre de disque solide comme du marbre mais qui reste dans une veine des plus classiques. Le risque pour les Italiens aurait été de se rendre insipides et manquer, par la même occasion, d'être aventureux. Quel soulagement de constater que le groupe n'a aucunement baissé la garde et qu'il demeure aussi attentif à la forme de sa musique qu'à l'impact de celle-ci. Long Distance est radical et, dans ce domaine, Three Second Kiss n'a plus rien à prouver mais a encore énormément à donner.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 28-05-2008

A voir également :

http://www.threesecondkiss.org

http://www.myspace.com/threesecondkiss

?>