.:.Chronique.:.

Pochette

Calexico

Feast Of Wire

[City Slang::2003]

Calexico fait des disques printaniers et ce "Feast Of Wire" en est une preuve supplémentaire. Un disque qui respire la fraîcheur et le bien être. Dès le départ "Sunken Waltz" donne le tempo avec une country-pop dont Calexico est à présent passé maître. Les morceaux s'enchaînent comme des perles. On pense surtout à "Quattro (World Drifts In)" ou à "Woven Birds". Ce dernier étant sans aucun doute le plus beau bijou de ce disque finement ciselé. Disque de saison, donc, que ce "Feast Of Wire", à écouter dans sa voiture, toutes fenêtres ouvertes, sur des routes abandonnées. Ou alors à écouter dans son hamac; c'est bien aussi, le hamac..

La seule ombre au tableau est ce "Güero Canelo", espèce de délire à la Buena Vista Social Club, dont on ne sait pas trop bien ce qu'il fait là. Malgré cette petite maladresse l'album s'écoute d'une traite et sans déplaisir aucun. Calexico est de retour et ça fait du bien.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 01-10-2003

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Zulyen : avis du rédacteur
Thomas F. : avis du rédacteur
popop : avis du rédacteur
Jeff : avis du rédacteur

?>