.:.Chronique.:.

Pochette

Adamson, Barry

Back To The Cat

[Central Control International::2008]

|01 The Beaten Side Of Town|02 Straight 'Til Sunrise|03 Spend A Little Time|04 Shadow Of Death Hotel|05 I Could Love You|06 Walk On Fire|07 Flight|08 Civilization|09 People|10 Psycho_Sexual|

Depuis longtemps, Barry Adamson est un personnage qui force le respect. Certes son parcours est fait de hauts et de bas. Après des passages dans Magazine et dans les Bad Seeds, l'homme a su se construire un début de carrière basé sur une poignée d'album qui, encore aujourd'hui, sont cités en exemple. Cependant Barry Adamson est un peu retombé dans l'anonymat ces dernières années, à cause de disques quelque peu décevants et sans doute pas à la hauteur des premières productions. Peut-être attendait-on trop de lui. Mais voilà qu'il réapparaît avec un Back To The Cat qui devrait faire oublier tous ces rendez-vous manqués. Ce n'est pas tant que le bonhomme ait vraiment changé depuis tout ce temps mais ce nouvel opus nous prouve qu'il a encore de la ressource et que son inspiration ne s'est pas encore tarie. Ainsi Barry Adamson est toujours dans ces sonorités jazzy, soul et blues qui lui collent à la peau depuis ses premiers pas en solitaire. De même on continue de s'apercevoir que son amour pour le cinéma ne l'a pas quitté. Back To The Cat est alors l'objet des obsessions d'Adamson depuis plus de trente ans. Sa musique est féline, souple et se faufile là où il veut la mener. Manifestement c'est le Grand Barry auquel nous avons affaire sur ce disque. Impeccable dans tous les secteurs de son jeu favori, ses compositions semblent avoir gagné en vigueur.

Certes, on le savait capable de faire aussi bien, d'être aussi convaincant. Il n'y a donc pas lieu d'être étonné avec ce Back To The Cat. Simplement on attendait le moment où Barry Adamson renouerait avec ses grandes heures. Il faudra alors se garder de se montrer trop enthousiaste car, finalement, Barry Adamson fait du Barry Adamson, ni plus, ni moins. Ce regain ne doit pas être pris non plus comme un sursaut d'orgueil mais comme une suite logique dans sa discographie qui, malgré ses variations qualitatives, est digne du plus profond respect. Au fond Back To The Cat est le disque qui fait ressortir le plus toutes ses influences. Il en joue, les utilise et les fond à son propre univers pour donner un disque à la production royale et aux compositions à forte densité. Barry Adamson n'avait pas encore tout dit et il est probable qu'on l'avait enterré un peu vite. Et pour être tout à fait honnête je dois avouer que je fais partie du lot. Il y a des jours comme cela où on est bien content de se tromper.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 21-05-2008

A voir également :

http://www.barryadamson.com

http://www.centralcontrol.co.uk

?>