.:.Chronique.:.

Pochette

Breeders, The

Mountain Battles

[4AD::2008]

|01 Overglazed|02 Bang On|03 Night Of Joy|04 We're Gonna Rise|05 German Studies|06 Spark|07 Istanbul|08 Walk It Off|09 Regalame Esta Noche|10 Here No More|11 No Way|12 It's The Love|13 Mountain Battles|

Alors que personne ne les attendait vraiment, Kim Deal et ses camarades de The Breeders sortent de leur mutisme pour un nouvel album qui, c'est le moins qu'on puisse dire, ne surprend pas vraiment. Malgré le poids des ans et une certaine inactivité, le groupe est toujours tel qu'en lui-même. Disons que sur ce nouvel opus, il est nettement plus proche d'un Pod que d'un Last Splash, dont le succès avait dépassé toutes les espérances. Mountain Battles ne ré-éditera certainement pas la performance d'une reconnaissance planétaire mais sa modestie est tout à fait honorable et sied assez bien à une formation qui a bien failli se brûler les ailes sous le feu des projecteurs. Ainsi The Breeders se contente de ce rock sobre, emprunt de cette semi-lenteur qui leur est si significative, et d'une Kim Deal fidèle à elle-même. Rien de neuf à l'horizon mais il ne saurait y avoir non plus de réelle déception. A aucun moment Mountain Battles ne cherche l'exploit et le dépassement de soi. Cela a toujours été un peu ainsi avec The Breeders et, a priori, on ne change pas les vieilles habitudes.

Cependant ce quatrième album du groupe est tout à fait honorable, jouant sur une certaine homogénéité quant à la qualité des morceaux. Ainsi le groupe s'est fendu d'un choix assez judicieux qui permet à Mountain Battles d'être moins inégal que ses prédécesseurs. On mettra cela sur le compte de l'expérience. On comprendra aisément qu'on ait un peu de mal pour se passionner pour The Breeders mais on pourra tout autant reconnaître que Kim Deal et ses comparses savent encore écrire des chansons dignes d'intérêt. C'est le moins que l'on pouvait attendre d'eux. L'affaire est alors assez simple. Mountain Battles n'est pas ce retour qui aurait pu permettre une nouvelle donne. The Breeders ne prend pas le risque de changer d'identité musicale ou de se fourvoyer dans la moindre innovation. A l'annonce de leur retour, qui était assez naïf pour croire à un tel miracle? Finalement, ce disque s'adresse aux fans et uniquement à eux.

note : 6.5

par Fabien, chronique publiée le 30-04-2008

A voir également :

http://www.4ad.com/breeders

?>