.:.Chronique.:.

Pochette

De Martino, Kelly

Honest

[Le Village Vert::2008]

|01 Honest|02 All This Breaking Down|03 Long Long Long|04 The Last Time |05 Delilah|06 Just Like You|07 Full Of Blue|08 King Of December|09 Scared|10 Marilyn Monroe|

En attendant que Hope Sandoval sorte un nouvel album, si jamais elle en a le désir, on peut toujours se retourner sur les disques de Kelly De Martino. Le dernier en date, Honest, ne peut guère faire mystère de ses influences. De toute façon la demoiselle doit être blasée. Ce genre de comparaison, on a dû lui faire des centaines de fois. A la limite ce serait quasiment un compliment si ce n'était, dans les écrits de certains, un reproche. En soi elle n'a pas à s'excuser, ni même à rendre des comptes. Certes, cette image de soeur spirituelle de la chanteuse de Mazzy Star va longtemps lui coller à la peau mais cela ne changera rien à la qualité profonde de ses disques. Honest, avouons-le, est un album délicatement taillé. Avec nonchalance la jeune femme dilue ses chansons émotionnelles qui peuvent aussi faire penser aux premiers albums d'une Lisa Germano. Honest est un disque posé, parfois emprunté, mais il explore finement les profondeurs de l'âme et, tout en clair-obscur, Kelly De Martino s'installe brillamment dans un style de répertoire où il n'est pas facile de s'imposer.

Evidemment les comparaisons ne finiront pas de pleuvoir même si on peut reconnaître des qualités nombreuses à Honest. Ne vous y trompez pas, ce disque risque d'être taillé de droite à gauche à cause de ses trop grosses ressemblances. Certes Honest ne réédite pas forcément l'exploit réalisé par Radar mais il est très loin d'être à jeter aux orties. Tout au contraire ce disque est défendable à plus d'un titre. Dans une ambiance vaporeuse et mélancolique, Kelly De Martino garde une certaine grâce appuyée par des morceaux intelligement bâtis. Honest est finalement une juste confirmation d'un talent qui ne se résume aucunement à une belle gueule. Sur ce disque largement acoustique où l'électricité trouve rarement sa place, Kelly De Martino est manifestement sur la bonne voie. Mais lui laissera-t-on l'opportunité d'aller jusqu'au bout de ses idées ? Rien n'est moins aussi évident. Il serait dommage qu'elle trébuche à cause d'articles (qui peuvent se justifier, ceci dit) assassins alors que sa musique parle d'elle-même.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 29-04-2008

A voir également :

http://www.myspace.com/kellydemartinobaby

?>