.:.Chronique.:.

Pochette

A_Dontigny

Geisteswissenschaften

[No Type::2007]

|01 Koons|02 Pruitt-Igoe|03 Tatline|04 Aufbau|05 Die Fröhliche Wissenschaft|06 Quelque Chose D'Informel|07 Color Field|08 Gutai|09 Recollection Of Similarity|10 Begriffsschrift|11 Crowding Into The Behavioural Sink|12 Holzwege|13 Turner|14 All-Over|15 Wirkungsgeschichtesbewusstsein|16 Mathesis|17 Crowding Into The Behavioural Sink (Jon Vaughn's Rondo Mix)|

Depuis qu'on l'avait rencontré au sein de Morceaux_De_Machines, A_Dontigny était resté assez discret. Du moins pour nous. Aujourd'hui c'est son premier album en solitaire qui paraît et force est de constater qu'en deux ans l'homme n'a rien perdu de ses talents de manipulateur sonore. Déjà habitué à travailler avec Paul Dolden, Diane Labrosse (qui était déjà présente sur l'album de Morceaux_De_Machines) et Jon Vaughn c'est tout naturellement qu'on les retrouve ici, maltraitant la matière en ne se donnant aucune limite. Ainsi entre efforts électro-acoustiques, sampling, explorations synthétiques et digressions guitaristiques A_Dontigny et ses camarades nous offrent une leçon de déstructuration musicale du plus bel effet. Certes, il n'est pas toujours facile de les suivre mais malgré la difficulté de l'oeuvre on reste attiré par ce disque intransigeant et fort bien produit. Dans tout ce magma, où le contre-pied musical est roi, il y a une certaine forme de clarté qui émerge mettant en exergue une volonté tenace de ne respecter aucun code. On n'entendra alors ici aucune cohérence dans l'approche structurelle des morceaux mais c'est aussi ce qui fait sa force et sa capacité à surprendre.

Ainsi Geisteswissenschaften laisse son auditeur toujours en éveil. Jamais il ne sera en situation de confort et devra être attentif à cette révolution permanente, aux changements de couleurs, de rythmes et, finalement, de direction. A_Dontigny (Aimé pour les intimes), aurait pu jouer l'outrance et le grand n'importe quoi pourvu que le trouble soit jeté. Au contraire on sent dans Geisteswissenschaften, malgré l'absence de règles, une tentative de ne pas sombrer dans un chaos total. Dans son apparente anarchie ce disque est bien plus subtil qu'il n'y paraît et dénote une liberté totale dans la manière d'aborder la musique, de la modeler et de lui donner un sens. Ecouter ce disque n'est pas aussi surhumain que cela. Il suffit juste de porter sa curiosité un peu au-delà de ses habitudes et de l'ouvrir gracieusement à cette vision musicale hors normes.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 01-04-2008

A voir également :

http://www.notype.com

?>