.:.Chronique.:.

Pochette

@C & Vitor Joaquim

De-Tour

[Feld Records ::2007]

|01 Ouvertüre|02 Stuttgart|03 Leipzig eins|04 Leipzig Zwei|05 Lissabon|06 Köln|

La collaboration qui associe @C (Miguel Carvalhais et Pedro Tedula) et Vitor Joaquim ne date pas d'hier. De-Tour c'est un peu l'histoire de toute cette collaboration, une synthèse expérimentale qui n'est pas pour autant la conclusion définitive de leurs travaux. Basé sur des enregistrements live, De-Tour est une reconstruction faite de collage et de traitements électroniques tous aussi abstraits les uns que les autres. Alors que les performances live de nos protagonistes étaient souvent tournées vers l'improvisation, ce disque est tout à fait son contraire. @C et Joaquim se sont servis de ces instants pour élaborer des pièces plus abouties, au minimalisme froid mais non dénuées de profondeur. Sur ce disque complètement multiforme, chaque morceau est le reflet d'une inspiration qui est aussi innée que réfléchie. On s'étonne alors d'y voir s'affronter des séquences vraiment rêches, à la limite de certains efforts industriels parmi les plus rudes, avec d'autres plus malléables et plus portés vers les grands espaces plutôt que le cloisonnement sonore. @C et Vitor Joaquim ont voulu donner du relief à leurs constructions mais sans que cela ne devienne trop redondant. Ils ont trouvé une juste mesure qui s'écoute avec une certaine fascination.

Malgré toute la difficulté de l'oeuvre on lui trouvera une certaine limpidité. Pour une fois, et plus on avance dans ce disque, on constate qu'il n'est pas forcément utile d'être un initié de longue date pour appréhender la musique de ces habitués du label Cronica. Drones, collages, click'n'cuts et nappes électroniques font bon ménage et forment une musique mutante et résolument moderne. De-Tour est un album qui prend de l'ampleur au fil de son évolution et le dernier titre, Köln, sonne comme une sorte d'apothéose restant comme son meilleur moment. Ainsi ce faux duo apparaît comme une machine bien huilée qui connaît son sujet sur le bout des doigts et qui se place comme une valeur sûre de la musique électronique expérimentale. De-Tour, quant à lui, s'apparente comme un modèle du genre : inventif et inattendu.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 19-03-2008

A voir également :

http://www.at-c.org

http://joaquim.emf.org

?>