.:.Chronique.:.

Pochette

AGF

Words Are Missing

[AGF Produktion::2008]

|01 Words Are Useless|02 Letters Make No Meaning (Weapons No War Germs No Disease) I|03 Food Combination Chart|04 Die Ufer Sind In Feindes Hand|05 Where The White Animals Meet|06 Cognitives Modules Party II|07 Dread In Stranger Eyes|08 A Present|09 B Absent|10 Head Inside Cloud|11 Ooops For Understanding III|12 Kreuzwortraetsel|13 Mohr Und Die Raben Von London|14 Kz|15 I-War|16 Under Water (Run!)|

On ne le dit sans doute pas assez mais Antye Greie est de celles qui, au fil des ans, a donné ses plus belles lettres de noblesses aux musiques électroniques obliques. Depuis Laub, duo qui officiait la plupart du temps sur le label Kitty-Yo, elle n'a jamais cessé d'explorer les possibilités immenses du genre allant jusqu'à collaborer avec les plus radicaux et les plus intéressants bâtisseurs sonores de notre époque. Ainsi elle aura travaillé avec des personnalités comme Vadislav Delay ou au sein de Lapettites Quartet dans lequel on retrouve Eliane Radigue, Kaffe Matthews et Ryoko Kuwajima. Mais c'est sous le pseudo AGF qu'elle reste le plus connue et qu'elle a entrepris ses plus belles ébauches. A ce titre Words Are Missing est à l'image de ce qu'elle a pu faire antérieurement : un disque conceptuel qui suit une idée directrice et qui montre une capacité créatrice démultipliée. Le but ici est de poursuivre l'idée que l'on peut exprimer une émotion sans avoir recours aux mots. L'impact peut être tout aussi important mais laisse également libre cours à toutes les interprétations. Ce qui est certain c'est que Words Are Missing est une oeuvre forte tout en relief.

Usant de rythmiques déstructurées, de drones sauvages et de voix qui évitent soigneusement tout forme de significations concrètes, Antye Greie parvient à réaliser des pièces curieuses et largement orientées vers des architectures sonores qui rappellent les explorations des artistes se réclamant des musiques nouvelles dans les années 80 et 90. Pour autant AGF apporte une touche plus moderne qui se situe autant dans les moyens techniques que dans l'utilisation des rythmes et des silences. D'une incroyable variété ce disque démontre que Antye Greie est à la pointe des musiques électroniques expérimentales et que celle-ci ne joue pas dans un cercle fermé qui ne s'adresserait qu'à une poignée d'initiés. Au contraire, Words Are Missing est une oeuvre sensible dont on peut facilement s'approprier les différents morceaux même si son caractère abstrait peut, de prime abord, donner quelques sueurs froides. Faire l'essai ne coute rien et réservera des surprises de taille.

note : 8.5

par Fabien, chronique publiée le 18-03-2008

A voir également :

http://www.poemproducer.com

?>