.:.Chronique.:.

Pochette

Console

Reset The Preset

[Virgin::2002]

Mais que fait Martin Gretshmann lorsqu'il n'officie pas dans The Notwist? Et bien celui-ci sort des disques sous le nom de Console.

Et il n'en est pas à son premier coup d'essai le bougre. "Reset the preset" est un disque à double visage. Un double album qui offre, sur le premier disque, l'aspect le plus mélodique de l'électro-pop de Console, le second nous montrant l'attirance de Gretschmann pour l'expérimentation électronique. Mais attention une expérimentation des plus accessible. Console reste tout de même dans une logique de mélodie pop sur ce second disque purement instrumental. Par contre le premier disque nous donne le plaisir d'entendre la voix de Miriam Osterreider qui colle parfaitement avec les compositions de Gretschmann. Des compositions, d'ailleurs, qui laisseraient à penser que ce dernier serait la plus grosse boîtes à idées de The Notwist tant on ressent des similitudes avec ce disque de Console.

Mais ne boudons pas notre plaisir : "Reset the preset" est un bon disque qui s'écoute avec aisance et qui démontre toute la créativité d'un Gretschmann en pleine forme. Et bien que The Notwist reste le projet principal, Gretshmann nous rappelle à notre bon souvenir que les membres ont tous une incarnation artistique hors du groupe et qu'elles sont loin d'être négligeables.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 01-10-2003

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Splinter : avis du rédacteur
Thomas F. : avis du rédacteur

?>