.:.Chronique.:.

Pochette

Frog Eyes

Tears Of The Valedictorian

[Ruminance ::2008]

|01 Idle Songs|02 Caravan Breakers (They Prey On The Weak And The Old)|03 "Stockades"|04 Reform The Countryside|05 The Policy Merchant (The Silver Bay)|06 Evil Energy (The Ill Twin Of...)|07 ...Eagle Energy|08 Bushels|09 My Boats They Go|

Carey Mercer est un personnage étonnant. Il faut l'entendre sur ce nouveau disque de Frog Eyes. Habité comme jamais il fait corps avec ses camarades dans une folie qui n'ose dire son nom. Il faut connaître un tant soit peu les précédents efforts des Canadiens pour ne pas être surpris par ce disque qui, si on ne fait pas attention, semble complètement déconstruit et fait par des gens bons à enfermer. Pris brut de décoffrage Tears Of The Valedictorian paraît partir dans tous les sens, avoir une construction anarchique et volontairement bancale. Pour le néophyte il y a de quoi dérouter voire être réfractaire dès les premières minutes. Même si ce disque peut être considéré comme un cas clinique il ne faut pas le juger et l'assassiner trop vite. Frog Eyes a, au contraire, beaucoup plus les pieds sur terre que ce que la folie, qui est imposée sur chaque morceau, pouvait laisser supposer. Tears Of... est certainement un disque frontal mais il est mûrement réfléchi et bâti autour de textes qui changent des banalités habituelles.

Certes Frog Eyes s'enfonce souvent dans la surenchère mais jamais le groupe ne perd l'équilibre. Il joue sur des humeurs changeantes mais laisse toujours une certaine forme de tension s'installer tout au long du disque. Il faut s'accrocher mais l'expérience vaut le coup car, bien souvent, on peut trouver dans cet album une grandeur d'âme qu'on ne soupçonnait même pas. Pourtant on comprend qu'il puisse susciter de l'incompréhension ou du rejet. Tears Of... n'est pas toujours un disque facile et il faut pouvoir en apprécier l'exubérance. Si on arrive à dépasser ce stade on pourra s'apercevoir que ce disque, bien qu'harassant et toujours porté vers l'avant, est beaucoup plus riche en émotion que n'importe quel autre disque de néo-folk-rock foutraque. Il serait donc peut-être temps que l'on porte un peu plus d'intérêt à ce groupe qui a déjà une belle carrière derrière lui mais qui reste encore méconnu chez nous. Allez, un petit effort.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 11-03-2008

A voir également :

http://www.ruminance.com

?>