.:.Chronique.:.

Pochette

Katamine

Forest For Bobo

[Tinstar Creative Pool::2007]

|01 Now I'm Born|02 Firstime Bedtime|03 In Every Ending|04 A Friend Like Waltz|05 Up Into The Air|06 Bird|07 The Home You Are|08 Mirror Makes Company|09 Smart Gate|10 Holeday|11 Story Goes First|

Sans nous laisser le temps de respirer Assaf Tager nous propose déjà un successeur au sombre mais magnifique album qu'est Lag. La seule question qui nous taraude est de savoir si Forest For Bobo est supérieur à son prédecesseur. Ce qui est certain c'est que second disque est dans la même lignée, fabriqué dans le même moule et toujours avec un Assaf Tager maladif à souhait mais dont la force de conviction demeure intacte. Evidemment on sera moins étonné par la performance de Katamine. Nous étions prévenus mais à l'instar d'un Smog qui parvient à rééditer à chaque fois la magie des premiers instants, Katamine se situe sur un niveau équivalent. Aucune déception à avoir avec Forest For Bobo si ce n'est l'impression d'avoir à pratiquer une copie quasi conforme de la version originale. Qu'on se rassure si Assaf Tager et ses camarades sont clairement encore sur la ligne musicale et mélodique de Lag, le leader de Katamine garde une belle capacité d'écriture qui rend tout de suite les choses faciles. Enfin, “facile”, c'est une façon de parler puisque le groupe joue sur les évidences et préfère largement l'intériorisation et l'épure à la Bill Callahan.

Rien de neuf donc dans la chapelle du groupe israëlo-américain. Il y a juste ce constat que Lag n'était pas un hasard ou un coup heureux. Pourtant, l'effet de surprise ayant disparu, Forest For Bobo n'apparaît pas aussi bon qu'on ne l'aurait cru. Du moins nous n'avons pas l'impression qu'Assaf Tager se soit spécialement surpassé pour ce disque. Le groupe est finalement là où on l'attend, aussi appliqué que possible et toujours habité par ces ambiances quelque peu claustrophobes dont la beauté n'est guère discutable. Il ne faudrait pas que Katamine joue en circuit fermé, qu'il reste dans les mêmes environnements sonores sous peine de définitivement tourner en rond. Pour l'instant, il est sans doute prématuré de dire que Katamine est en perte de vitesse. Forest For Bobo est pourtant fort bon et l'inspiration est toujours au rendez-vous mais à rester sur la même ligne on finit par perdre toute créativité. N'est pas Smog qui veut mais qui sait de quoi demain sera fait. Peut-être sous-estime-t-on Katamine ?

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 27-02-2008

A voir également :

http://www.katamine.org

?>