.:.Chronique.:.

Pochette

Ungdomskulen

Cry Baby

[Ever Records::2007]

|01 Ordinary Son|02 Glory Hole|03 Feels Like Home|04 Modern Drummer|05 My Beautiful Blue Eyes|06 Ungdomskulen|07 Spartacus|08 Witches Mate In The Underground|

Il faut dire ce qui est. Les trois gusses de Ungdomskulen ont un peu de sales trognes. A la limite c'est préférable car pour jouer dans le registre dans lequel ils se situent, il n'est pas nécessaire de se fabriquer un look. Dans la lignée de groupes comme The Mars Volta (qui est sur le retour, pour ceux qui n'étaient pas encore au courant) Ungdomskulen est adepte d'un rock puissant, épais et qui se faufile aisément dans les méandres du progressif. Le moins que l'on puisse dire est que ce trio norvégien ne prend pas vraiment de gants et claque ses riffs comme on allume une cigarette. La finesse ne fait pas partie de leur vocabulaire mais nous sommes très loin d'une musique de primates. Si Ungdomskulen privilégie la puissance sonore, il n'a pas oublié d'être intelligent et d'avoir une sensibilité mélodique tout à fait honorable. En ce sens Glory Hole et Modern Drummer sont comme des modèles du genre, qui allient une furia sonore et une capacité à développer une ligne mélodique à tiroirs qui ne peut être le fait de tâcherons sans imagination. Ungdomskulen est ce genre de groupe virevoltant qui aime autant en mettre plein les oreilles et la vue que de prendre son public à contre-pied, changeant sans cesse les rythmes, se révélant parfois un peu cassant mais pour mieux remettre un coup de boost.

En presque cinquante minutes Ungdomskulen réussit son coup, donnant le meilleur de lui-même comme s'il était sur scène. D'ailleurs, à ce propos, les vidéos qui circulent sur le net sont assez significatives d'une formation qui ne fait aucun complexe (parce que pour jouer en caleçon et en bottes, il ne faut avoir honte de rien) et qui, de toute manière, n'a absolument rien à perdre. Ungdomskulen joue libéré et, que ce soit sur disque ou en live, évolue sans aucun a priori. C'est pour cela que Cry-Baby n'est jamais indigeste et qu'il apparaît plus sautillant qu'on ne l'aurait cru. D'Ordinary Son à Witches Mate In The Underground, Ungdomskulen ne lève donc jamais le pied et c'est sans doute mieux ainsi. L'inverse serait contre-nature pour eux et viendrait entacher un disque qui, dans le fond, fait énormément de bien. Qu'ils restent ainsi.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 25-02-2008

A voir également :

http://www.everrecords.com

?>