.:.Chronique.:.

Pochette

Yesan Damen

Chronos/Kairos

[New Wine Records::2008]

|01 Whoa !|02 Monuments Ambition|03 Hang On For Dear Life|04 Osaka|05 Outer Space|06 Suns Will Set And Rise|07 Consequence|08 Time Spent Elsewhere|09 American Riot|10 Canons Of Devotion|

L'évidence pop, ce n'est franchement pas donné à tout le monde. Il y en a pour qui c'est un véritable chemin de croix pour parvenir à un semblant d'illusion et il y en a d'autres chez qui cela vient naturellement. Yesan Damen est clairement dans la seconde catégorie. Ou plutôt, disons que ce groupe a bien assimilé la chose. Ce qui surprend ici ce n'est pas tant l'album dans son ensemble, qui est tout à fait délectable, mais l'origine de Yesan Damen. La formation nous vient de Seattle et elle joue dans un registre que l'on avait plus l'habitude d'entendre chez nos voisins d'outre-Manche. Il est finalement assez rare d'entendre un combo adopter une telle architecture mélodique et sonore. Tout y est fait pour que l'on se méprenne sur la nationalité de Yesan Damen. Y aurait-il tromperie ? Absolument pas. Le groupe de Daniel Kwak n'a pas été le seul à emprunter cette voie mais il est assez admirable d'entendre cette capacité à éviter tous les clichés de la musique indie-rock américaine. Il y aura encore moins à moufter quand on aura passé de long en large ce disque qui ne souffre que de défauts des plus négligeables.

Disque énergisant, Chronos/Kairos a donc la bonne idée de n'être ni un re-suçage du post-punk, ni un folk aseptisé et encore moins l'incarnation d'une complaisance coupable envers un phénomène de mode quelconque. Yesan Damen est juste un groupe de pop qui joue crânement sa chance avec ce qu'il sait faire de mieux. C'est l'honnêteté qui prend le dessus, associée à une fraîcheur qui ne peut clairement pas laisser indifférent. Certes Chronos/Kairos n'est sans doute pas follement extraodinaire mais c'est un disque juste et qui n'a pas de prétention particulière si ce n'est d'être le fruit d'une habile maîtrise d'un format qui ne permet pas l'approximation. Yesan Damen a donc le sens de la formule et, sans prendre d'air triomphant, peut être sûr d'avoir réalisé un album haut en couleur et à la réussite totale. Rien de moins.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 11-02-2008

A voir également :

http://www.yesan-damen.com

http://www.newwinerecords.com

?>