.:.Chronique.:.

Pochette

Bolik

s/t

[T.T.T.::2007]

|01 Dead Singer|02 Old Wave|03 Palavas les Flots|04 Roman de Gare|05 First Blonde Ever|06 Diesel|07 Dimanche|08 Autocensure Song|09 14 juillet|10 The Night|11 Wow! I love You|

Parce qu'il n'y a pas que Cocoon qui vient de Clermont-Ferrand, je vous avais présenté il y a quelques mois un autre groupe du coin, Bolik. Leur prestation scénique m'avait interloqué, et leur ep m'avait fort étrangement beaucoup plu. Les revoilà, en cette fin d'année 2007, avec, enfin, un premier vrai album. Je vous avoue, j'avais un peu peur. Un peu peur que pour tenir la distance sur un album complet, ils s'assagissent. Un peu peur qu'ils cèdent aux sirènes du marketing et fassent quelques concessions sur leur musique....

Mais pourquoi ai-je douté d'eux ? Il n'y avait rien à craindre ! Les onze titres qui composent l'album sont parfaitement presque bolikiens. On retrouve partout ces mélodies bancales, ainsi que la voix si particulière de Withold Bolik. On retrouve dans tous les morceaux ces petites histoires qui partent en vrille, où rien ne se passe comme prévu. D'ailleurs, pourquoi y aurait-il eu quelque chose de prévu ? Pas de concessions non plus sur les instruments utilisés : Toujours cette panoplie de jouets plus ou moins identifiés...

Attention, je ne suis pas en train de dire que la musique de Bolik n'est qu'un délire entre potes et dont on doit ignorer les défauts. Car les compositions du groupe sont très pros. Il y a une réelle recherche mélodique. Les arrangements sont particulièrement bien travaillés. Les textes, tantôt en français, tantôt en anglais, regorgent de véritables perles. (Pour ne donner qu'un exemple, je citerai cet extrait de “14 Juillet”, Une fête où les ex et les joints circulaient librement). Et la production est loin d'être faite en dilettante.

Alors effectivement, nous ne sommes pas en présence d'un album qui fera l'unanimité. De toute façon, l'unanimité n'est sans doute pas un concept bolikien. Mais je vous conseille, non, je vous demande de vous attarder un peu sur cet album. De monter à bord du bolide cahotant qui passe à côté de vous et de vous laisser porter par cette musique folle. Il faudra sans doute parfois vous accrocher dans les virages, peut-être en ressortirez-vous avec quelques écorchures aux genoux, mais je vous promets, ça vaut le coup !

note : 8

par Claire, chronique publiée le 28-01-2008

A voir également :

http://bolik.tk/

?>