.:.Chronique.:.

Pochette

Polyethylene

Invisible Man

[Katatak::2006]

|01 Invisible Man|02 25|03 Yellow Plane|04 101 Stars|05 Sometimes|06 Too Late|

Les quatre garçons de Polyethylene viennent de Marseille. Si vous imaginez une chanson française festive pleine de soleil et d'accent, je vous arrête tout de suite ! Rien à voir ! Pour vous les situer un peu mieux, je vous dirai que je les ai connus alors qu'ils assuraient la première partie d'Exsonvaldes sur leur tournée d'automne. Et pour compléter un peu le tableau, ajoutons qu'ils tirent leur nom de scène d'une face B de Radiohead.

Ceux qui me connaissent bien commencent à tiquer. Car ils savent que je n'aime pas Radiohead... (hééé oui...) Mais pas de soucis, puisqu'en fait, la musique des Marseillais n'a pas grand-chose à voir non plus avec celle du groupe de Thom Yorke. Ici, c'est plutôt des contrées belges qu'on se rapproche. Comment ne pas reconnaître l'influence de Venus dans ces compositions ? La voix du chanteur, tour à tour douce ou énervée, souvent un peu rauque, aide aussi à la comparaison. Pas de cordes chez Polyethylene, mais cela ne les empêche pas de nous proposer des mélodies efficaces, que vous ne pourrez vous empêcher de fredonner une fois l'album terminé.

Sur ce six titres, en l'espace de 20 minutes, on passe de la pop song mélancolique au brûlot rock ravageur avec une facilité déconcertante. Ce Invisible Man nous distille au fil des écoutes toutes ses subtilités. Une classe certaine émane des morceaux. Une recherche dans les arrangements, pouvant faire penser à ceux de Eels, nous accroche l'oreille tout en douceur. Il faut bien le dire, je crois que Polyethylene, ce sont mes chouchous du moment. Et j'ai hâte qu'un vrai album voie le jour !

note : 9

par Claire, chronique publiée le 22-01-2008

A voir également :

http://www.myspace.com/polyethylenepop

http://www.katatak.fr

?>