.:.Chronique.:.

Pochette

Szely

Processing Other Perspectives

[Mosz::2007]

|01 Theme-1|02 Theme-2|03 Theme-3|04 Theme-4|05 Theme-5|06 Theme-6|07 Theme-7|08 Theme-8 (Bactrack The Brain)|

La méthode a déjà été utilisée mais elle reste amusante. Peter Szely, que l'on a déjà rencontré avec Welcome To My World en 2004, a contacté une dizaine de ses amis pour qu'ils lui fournissent, chacun de leur côté, de la matière pour qu'il puisse la modeler selon son désir. Le résultat est divisé en huit thèmes distincts qu'il aura lui-même enrichis de ses propres instrumentations. Dire que le résultat est suprenant serait un petit peu mentir mais ce deuxième album de l'Autrichien pour le label Mosz est loin d'être terne. Jouant beaucoup sur les rythmiques, Processing Other Perpectives se veut aussi être une rencontre entre la pop et le field recordings. En plasticien sachant manier les formes, Peter Szely sculpte chacun de ses morceaux avec un soin particulier. Il est précis et sait mettre en relief les sonorités accumulées grâce à ses amis et à ses propres expérimentations. Le résultat est souvent surprenant même s'il n'atteint pas toujours des sommets. Processing...n'est pas un album incroyable à proprement parler. Szely a tout simplement bien senti les choses, s'attelant à une tâche ingrate mais qui, par de nombreux aspects, impose le respect.

Si techniquement il n'y aura pas grand-chose à reprocher à ce disque, il faudra aussi admettre qu'il n'est pas non plus qu'une allégorie de l'abstraction musicale. Autant que possible Szely essaye de mettre en rapport des impératifs mélodiques précis souvent répétitifs et le côté calculateur et systématisant du field recordings. Processing... se révèlera alors un peu plus rêveur que prévu, sans doute animé par un souci d'être le plus ouvert possible. Si on pouvait s'attendre à un conflit de genre il n'en sera rien. Szely est suffisamment intelligent pour avoir su trouver un compromis qui puisse être satisfaisant. Mais là encore pas de consensus mou. L'Autrichien va aussi loin qu'il le peut dans sa logique créatrice et il s'en donne les moyens. Libre de ses mouvements, il a pu ainsi être le plus large dans son “processus” et ses “perpectives” d'approche. Ce deuxième album s'appréciera sans doute sur le long terme, certains titres étant assurément moins évidents que d'autres, mais il impose son auteur comme un créateur sonore de premier plan.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 27-12-2007

A voir également :

http://www.szely.org

http://www.mosz.org

?>