.:.Chronique.:.

Pochette

Mus

La Vida

[Green Ufos::2007]

|01 Per Tierres Baxes|02 Cantares De Ciegu|03 Que Me Oscurece|04 Una Ventana Con Lluz|05 La Vida|06 Animas Del Purgatoriu|07 Una Sabana Al Vientu|08 Dulce Amor|09 Les Patinadores|10 Perdieron Y La Tierra|11 Una Estacion Xelada|12 Añada Pal Primer Mes|

Mus sort un nouveau disque ? Tout le monde s'en fout ou presque. Peut être le groupe de Monica Vacas est-il resté trop longtemps loin de nous. Il faut dire que les groupes indies espagnols ont rarement la cote par chez nous. Croyez bien que cette attitude est assez regrettable. On aurait pu faire une exception pour Mus. Ce n'est pas la première fois que ce groupe nous offre des albums aussi beaux qu'irréprochables. Si les médias ne font pas cet effort pour x raisons, le bouche à oreille n'est pas plus efficace. Pourtant La Vida est un disque magnifique à ranger avec amour entre Hope Sandoval et Paula Frazer. Tout ici évoque la grâce et le volubile. Avec simplicité et raffinement Monica Vacas et ses camarades enchaînent les instants lumineux où la magie est à chaque fois présente. La Vida est une douce caresse où les mélodies chatoyantes viennent délicatement se poser dans le creux de vos oreilles. Mus est sans doute là au sommet de son art car, après un Divina Lluz déjà de haute volée, on pouvait estimer que la performance aurait difficilement pu être re-éditée. Lourde erreur et preuve qu'on sous-estimait les capacités de Mus.

Que dire de plus après tout ? La mélancolie charmeuse des Espagnols n'a jamais été aussi efficace qu'aujourd'hui. La fragilité apparente des morceaux n'est alors qu'un leurre car Mus est sûr de son fait. L'album est solide, pensé avec une infinie intelligence et il faudra se lever de bonheur pour essayer de démolir ce monument de justesse. Ou alors il faudra juste beaucoup de mauvaise foi. Nous n'en sommes pas encore là. De toute façon il y a fort à parier que ce nouvel effort passera aussi inaperçu que les précédents malgré son évidente qualité. Que les choses sont parfois mal faites. La Vida mériterait certainement un sort plus heureux dans nos contrées. La voix de Monica Vacas, même si elle n'est pas exceptionnelle, est suffisament touchante pour qu'on y prête attention, celle-ci étant magnifiquement portée par les compositions du groupe qui forment une symbiose impeccable et indissociable. Là encore on peut croire que Mus pourra difficilement aller plus loin mais la vie est tellement pleine de surprises.

note : 9

par Fabien, chronique publiée le 26-12-2007

A voir également :

http://www.greenufos.com

?>