.:.Chronique.:.

Pochette

Nervous Cabaret

Drop Drop

[Naïve::2007]

|01 Break In Violence|02 Père Lachaise|03 Sleepwalkers|04 The Toast |05 No Politics, No Sex|06 Dead Naked|07 Les Enfants Du Papillon|08 Pocket Full Of Gold|09 Flame Girl|10 Cat Head |11 The Ark|12 Everything Matters|

Beaucoup de choses ont été dites sur le premier album de Nervous Cabaret. Beaucoup de comparaisons également ont été faites. C'était inévitable. Un peu inattendu le groupe d'Elyas Khan avait sorti un disque chaleureux et enthousiaste. Rapidement il a bien fallu qu'on essaye de les mettre dans une case. C'est pour cela que je ne citerai aucun nom pour qualifier la musique de Nervous Cabaret tant cela a été fait par d'autres avant moi. Drop Drop ne devrait pas trop en souffrir puisque, bis repetita, on a déjà sorti, ça et là, les mêmes références pour parler de ce deuxième album. On va éviter la redite. Simplement, que faut-il retenir de ce Drop Drop ? Simplement on répondra que ce disque n'a pas à rougir de son prédécesseur et que, par bien des aspects, il lui est supérieur. Mieux construit, plus abouti, Drop Drop, bien que ce soit une suite logique du premier opus du groupe, est gagné par l'inspiration. Nervous Cabaret a visiblement pris de l'assurance et tient à le faire savoir. Ainsi, dès les premiers instants, Elyas Kahn et ses acolytes mettent la barre haut et essayent de maintenir le niveau avec un certain bonheur.

Evidemment Drop Drop n'est pas l'album du siècle mais dans ses efforts cuivrés Nervous Cabaret dépasse largement les clichés qui circulent sur les groupes qui utilisent ce genre d'instruments. Ils auraient d'ailleurs tort de s'en priver, les orchestrations étant très bien maîtrisées. Ainsi, si on rajoute une capacité indéniable à créer une musique passionnée, il apparaît assez évident que nous avons ici l'exemple même du groupe qui va jusqu'au bout de ses idées. Le genre a sans doute ses limites mais Elyas Khan est un chanteur suffisament habité pour qu'à lui seul il puisse faire pencher la balance. Drop Drop confirme donc la bonne surprise de l'an passé. Bien mieux il installe le groupe au rang des valeurs sûres. Nervous Cabaret ne déçoit pas et grandit de la meilleure des manières. Là encore, devions-nous les attendre à un tel niveau ? Je dois bien avouer que non mais à présent on peut légitiment les prendre au sérieux et penser sans se tromper que le premier album n'était pas qu'un heureux hasard.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 26-11-2007

A voir également :

http://www.nervouscabaret.com

http://www.myspace.com/nervouscabaret

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Jack : avis du rédacteur

?>