.:.Chronique.:.

Pochette

Air Traffic

Fractured Life

[Tiny Consumer/EMI::2007]

|01 Just Abuse Me|02 Charlotte|03 Shooting Star|04 No More Running Away|05 Empty Space|06 Time Goes By|07 I Like That|08 Never Even Told Me Her Name|09 Get In Line|10 I Can't Understand|11 Your Fractured Life|

Il faut croire que l'Angleterre n'a pas fini de nous charrier des groupes à pop héroïques comme Air Traffic. Si la saturation commence à se faire sentir de ce côté-ci de la Manche, il en sera d'autant plus difficile pour eux de se faire une place au soleil. A la limite Air Traffic est un bon résumé de ce que la Perfide Albion nous a collé dans les pattes depuis quelques années. En allant de Coldplay à Keane, lorgnant même vers Muse, ce qui, soit dit en passant, n'est pas leur meilleure idée, Air Traffic ne se pose pas vraiment comme le groupe qui va changer quoi que ce soit dans le microcosme britannique. Si on fait abstraction de Empty Space et ses pénibles trémolos à la Matthew Bellamy (l'original étant déjà suffisament insupportable), Fractured Life recèle tout de même quelques chansons bien construites. Pour autant si la première partie de l'album est remplie de petits hits en puissance l'album finit par perdre en efficacité pour s'échouer anodinement en fin de parcours. Le dilemme est qu'on a pas vraiment envie de les démolir. On éprouve presque de l'indifférence tant le groupe marque ses positions sur des terrains artistiques moult fois visités. Fractured Life ne tient que grâce à quelques titres accrocheurs mais le sentiment premier est que, peut-être, Air Traffic est en quête d'identité.

On a alors envie de les pousser à devenir eux-mêmes et non pas ce calque sonore qui ne les fait passer, finalement, que pour des seconds couteaux. On se consolera en se disant que Fractured Life est sans doute la promesse de lendemains bien meilleurs. Rien n'est définitif et on est prêt à croire, sur la foi des premiers morceaux de l'album, qu'Air Traffic est capable de se trouver pour se libérer de ces influences souvent trop pesantes. Les cartes sont entre leurs mains et seuls eux sont capables de tracer une nouvelle voie, celle qui les fera intégrer la première division. Rude challenge. Déjà si le groupe abandonne ses amitiés coupables avec Muse on aura fait un bond en avant non négligeable. Et ce n'est rien de le dire.

note : 5.5

par Fabien, chronique publiée le 20-11-2007

A voir également :

http://www.air-traffic.co.uk

http://www.myspace.com/airtraffic

?>