.:.Chronique.:.

Pochette

Someone Still Loves You Boris Yeltsin

Broom

[Polyvinyl::2007]

|01 Pangea|02 I Am Warm And Powerful|03 What'll We Do|04 Travel Song|05 Oregon Girl|06 House Fire|07 YR Broom|08 Anna Lee|09 Anne Elephant|10 Gwyneth|

Sorti il y a de cela deux ans, Broom a fini par trouver une distribution sur le vieux continent permettant ainsi à Someone Still Loves You Boris Yeltsin, combo du Missouri, d'élargir son champ relationel. Enfin, on l'espère pour eux parce que la tâche ne va pas être facile. Broom est un album d'indie-pop tout à fait sympathique, juvénile à souhait, épris de naïveté et soucieux de bien être dans le ton. Sans doute un peu trop sages, il n'en demeure pas moins que les Américains possèdent une ressource mélodique tout à fait appréciable. Souvent présentés comme les petits frères de Weezer, SSLYBY est le type même du groupe de seconds couteaux tout à fait sympathiques qui, sans aucune pression particulère, poursuit son idéal pop avec une bonne intelligence, sans trop en faire, restant humble. SSLYBY n'est donc pas une bête de concours mais Broom, malgré sa courte durée, procure un plaisir léger et frais qui ne se discute pas vraiment. Leur musique est évidente, un peu timide, certes, et se suffit à elle-même.

Telle qu'elle est on ne sent pas le besoin de lui trouver des défauts. Quand bien même elle en aurait, ce serait le cadet de nos soucis. Broom est le genre de disque dont les saveurs sont facilement identifiables et qui se dégustent frugalement. On peut le passer en boucle sans peine, on n'y ressentira aucune lassitude. Comment pourrait-il en avoir ? Broom est un défilé de bons sentiments, synthèse de la simplicité et du bonheur pop. Bien sûr, la pierre apportée à l'édifice par SSLYBY est minime et se noiera peut-être dans l'oubli dans quelques années, mais pour l'instant le groupe occupe le terrain, sans doute modestement mais avec une réelle honnêteté. Et c'est bien là le principal. On ne peut pas demander plus à un groupe que d'être honnête. Le reste n'est que de la poudre aux yeux. En attendant un second album que l'on sait proche, SSLYBY se place avec ce disque comme un bon outsider qui a toutes ses chances.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 29-08-2007

A voir également :

http://www.polyvinylrecords.com

?>