.:.Chronique.:.

Pochette

Wiley

Play Time Is Over

[Big Dada::2007]

|01 50/50|02 Bow E3|03 Slippin'|04 Flyboy|05 Baby Girl|06 Gangsters|07 Stars|08 Letter 2 Dizzee|09 No Qualms|10 Johnny Was A Bad Boy|11 Nothing About Me|12 Come Lay With Me|13 Getalong Gang|14 Eski-Boy|15 Playtime's Over|

Personne ne sait de quoi sera fait l'avenir de Wiley. Pas sûr qu'il le sache lui-même. Après avoir laissé entendre qu'il se retirait de la scène, il sort, presque contre toute attente, un troisième album mais annonce aussi vite qu'il sera probablement le dernier. Que croire ? Celui dont on dit qu'il est le créateur et le principal inspirateur du grime semble vouloir partir en beauté, comme un prince, comme pour n'avoir rien à regretter. Et pourtant l'Eski-boy n'a que 28 ans et une retraite anticipée est inimaginable pour tous ceux que se sont pris de passion pour le grime. Personne ne sait si sa décision est définitive. Ce qui l'est, par contre, c'est que peu sont ceux qui lui arrivent à la cheville. Play Time Is Over démontre, une fois de plus, toute l'étendue des capacités de Richard Cowie. Il ne perd pas son temps dans des poses caricaturales. Il va directement à l'essentiel en s'attachant à être le plus précis possible, imposant son flow quasi-unique et marquant son disque par un mélange sonore qui allie électronique, basses épaisses et une rythmique tenace. Wiley est sans conteste au sommet de son art et il faudrait qu'il s'arrête ?

Il y aurait franchement de quoi se mordre les doigts. Après deux impeccables albums (Treddin' On Thin Ice et 2nd Phaze) et une série de mixtapes (les fameux Tunnel Vision) passées définitivement dans la légende, Wiley enfonce le clou avec ce troisième album qui est à la mesure du personnage : exigeant. Finalement on se dit qu'il ne peut raisonnablement pas s'arrêter là-dessus, qu'il apparaîtra de nouveau sous une forme ou une autre. Ce gardien du temple ne peut pas abandonner ses ouailles alors beaucoup de choses restent à accomplir. Il ne peut pas ne pas en avoir conscience. En attendant que tout soit consommé, Play Time Is Over est, à n'en pas douter, l'une des meilleures réalisations rap de cette année. Qui sera assez fou pour le contredire ?

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 16-08-2007

A voir également :

http://www.myspace.com/eskiboywiley

http://www.bigdada.com

?>