.:.Chronique.:.

Pochette

Various Artists

Pop Ambient 2007

[Kompakt::2006]

|01 Hafen (Popnoname)|02 Altocomulus Opacus (Markus Guentner)|03 Nach 1912 (Gas)|04 Kappsta (The Field)|05 Next To The Field (Thomas Fehlmann)|06 Das Wunder Der Kulperhütte (Triola)|07 Où La Nostalgie Habite (Marsen Jules)|08 Ruined In A Day - Buenos Aires (Klimek)|09 Lai King Est (Ulf Lohmann)|10 I Am Here Where Are You (Andrew Thomas)|

Il serait vraiment insultant de présenter aujourd'hui les compilations Pop Ambient de chez Kompakt. Cela friserait même l'indécence. Toujours est-il que cette nouvelle livraison consolide un peu plus la légende qui s'est construite autour de ces sélections annuelles et qui ont fait la réputation du label. Bien sûr on retrouve les habitués comme Thomas Fehlmann, Markus Guentner, Ulf Lohmann ou Wolfgang Voigt (qui apparaît ici sous le pseudo de Gas) mais, pour ne pas trop tourner en rond, on a fait appel à quelques nouveaux noms comme Klimek ou Marsen Jules. Une fois de plus la sélection est finement pensée et démontre que le genre est encore plus pertinent que jamais. On ne va pas vous faire un cours sur la musique ambient et sur ses dérivés, ce serait inutile. Pour autant écouter les Pop Ambient, et à fortiori celui-ci, permet de se rendre compte qu'elle n'est pas aussi monolithique que ce que les clichés ont bien voulu véhiculer ces dernières années. La forme est toujours aussi aérienne et étirée mais on ne se contente plus de longues échappées linéaires sans réelle saveur. Ici la diversité est de rigueur et on comprend vite que les barrières, qui empêchaient l'ambient de se développer, sont tombées depuis bien longtemps.

Comme tous les ans Pop Ambient est la bonne surprise, la compilation qui remet les pendules à l'heure et qui, jusqu'ici, a rarement été égalée. En dix morceaux, ce qui en soi est très largement suffisant, Pop Ambient 2007 met tout le monde d'accord. Inutile de se poser de questions, tout ici correspond à l'image idéale de ce qu'on peut se faire de l'ambient. De Popnoname à Andrew Thomas, il n'y aura définitivement rien à jeter sur ce nouvel opus. Mais en doutait-on ? Non, évidemment. Chez Kompakt, les faux pas de ce genre n'existent pas. Et cela dure depuis 2001. Prions pour que ce jour maudit n'arrive jamais.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 08-08-2007

A voir également :

http://www.kompakt-net.de

?>