.:.Chronique.:.

Pochette

Various Artists

Famous When Dead V

[Playhouse::2007]

|01 Rework - Love Love Love Yeah|02 Holger Zilske meets Dave DK - Mono Rain|03 Einzelkind - Spam Bot|04 Roman Flügel presents Soylent Green - La Forza Del Destino|05 Infant presents Simon Baker - Plastik|06 Pete Lazonby - I Miss You|07 UnknownmiX - The Siren (Losoul's Hot Edit)|08 Rework - Jogging Beat ( Roman Flügel's Tender Feet Mix)|09 Max Morh - Lucky Go Wild|10 Isolée - The Jacko Theme|11 My My - Southern Comfort|


Cinquième épitaphe des germains de l’écurie Playhouse, Famous When Dead V est la nouvelle compilation pas mixée mais enchaînée des dernières références du label.

On connaît la conjoncture radieuse et dynamique qui entoure la scène électro allemande. C'est encore plus vrai en ce qui concerne le courant dit minimal dont Köln, Frankfurt et Berlin font figures de villes saintes et Playhouse l’un des évangiles. Etant l’un des tout premiers labels de house et techno minimales, il est toujours très intéressant de constater comment ces précurseurs se positionnent face à l'incommensurable abondance de productions musicales d'une scène qui peine de plus en plus à se renouveler.

Famous When Dead V se place parmi les moins orthodoxes de ce mouvement et c’est à son avantage. Sans repousser plus loin les frontières du genre, les artistes présents sur la compilation reformulent et réactualisent les sonorités d’antan qui ont fait leurs preuves. Les clicks, les bleeps, les cuts et les collages sonores propres au style minimal sont toujours omniprésents mais combinés à des sons vintage. Mélanger du vieux avec du neuf est un procédé éprouvé voir éculé direz vous, mais quand c’est manipulé par des interprètes intègres, ça donne forcément quelque chose d’intéressant.

Il y a par exemple le piano et la boite à rythmes façon vieille house de Chicago sur "The Siren" des Unknownmix remixé par Losoul qui y ajoute sa touche de groove incomparable, l’ambiance très Detroit et ses claps old school sur "Spam Bot" de l’ancien junglist Einzelkind. On se prend aussi un bon retour d’acid sur le ténébreux "Plastik" du nouveau venu sur le label, Simon Baker. "Jogging Beat" quant à lui, écrit par les Rework et remixé par Roman Flügel, séduit par sa jolie mélancolie très nouvelle new wave.

Deux morceaux sortent particulièrement du lot : le joyau d'Isolée "The Jacko Theme" et son inlassable swing complexe (où va t’il chercher cette singularité si passionnante ?) et "Southern Comfort" de My My, superbe mélange de guitare folk, d’arpèges de harpe et de beat house qui conclut tout en romantisme cette compilation.

Avec une bonne majorité d’inédits et une véritable variété de morceaux, Famous When Dead V peut par moments en ennuyer certains par ses côtés rugueux, âpres et légèrement austères. Mais l’enthousiasme peut aussi revenir grâce a des morceaux plus lumineux et mélodiques. Et ça marche dans les deux sens ! Une chose est sûre : Playhouse n’est toujours pas six pied sous terre.

note : 6.5

par briek, chronique publiée le 25-07-2007

A voir également :

http://www.ongaku.de

?>