.:.Chronique.:.

Pochette

xbxrx

Wars

[Polyvinyl::2007]

|01 Center Where Sight|02 Freezing Water|03 Sheets And Organs|04 Here To Ruin The Party|05 Eight War|06 Suffocation|07 Minds|08 Sons Of Horn|09 In Veins|10 Towers Of Silence|11 Day Eleven|12 Ear Ever Hear|

Ce qu'il y a de bien dans l'urgence de groupes comme XBXRX c'est que l'on est sur de ne jamais être pris en traître. Du début jusqu'à la fin ça tabasse sans jamais discontinuer ou même sourciller. On ne vous laisse pas le temps de prendre votre respiration. XBXRX est au sprint et il ne sait pas faire autrement. Déjà auteur d'un premier album sur la même structure (Sixth In SlxesPolyvinyl – 2005) la formation est, manifestement, toujours sous une forte montée d'adrénaline. Guitares stridentes et nerveuses, batterie folle et basse lourde sont les ingrédients indisociables de la vie des américains. Si on pouvait craindre un atroce bordel, une bouillie électrique quasiment difforme et pour le moins indigeste on ne peut être que rassuré. XBXRX est bien un chien fou mais qui sait où il va. A la fois produit par l'increvable Steve Albini, Tim Kerr (Big Boys) et Ian McKaye (Fugazi, Minor Threat) on ne s'étonne pas, finalement, de la brutalité d'un album plus proche d'une opération commando que d'un étalage peace & love. Wars est d'ailleurs un titre suffisament équivoque pour qu'on comprenne bien que rien, ici, ne sera fait dans la dentelle.

Comme son prédécesseur Wars est un album court (environ 27 minutes) mais qui va jusqu'au bout de la logique d'une musique excessive qui n'a pas le temps de faire dans la compromission. Il n'est pas toujours aisé de les suivre sur ce terrain là. Wars peut facilement agacer comme il peut vous entrainer, bille en tête, dans un tourbillon sonique dont on ne sait si il s'arrêtera un jour. Quoi qu'il en soit après deux albums la force de conviction du groupe est toujours intacte et enterre bien des groupes qui pensent dégager assez de puissance sonore pour être entendu. Là encore il sera difficile de les concurrencer. XBXRX est bien le genre de groupe avec qui il ne peut y avoir d'arrangement : soit ça passe, soit ça casse. Le meilleur moyen de savoir sera encore de juger sur pièce. L'expérience ne sera peut-être pas inutile.

note : 6.5

par Fabien, chronique publiée le 13-07-2007

A voir également :

http://www.xbxrx.com

http://www.polyvinylrecords.com

?>