.:.Chronique.:.

Pochette

Go Find, The

Stars On The Wall

[Morr Music::2007]

|01 Beautiful Night|02 Dictionnary|03 New Year|04 Adrenaline|05 Downtown|06 Ice Cold Ice|07 25 Years|08 Monday Morning|09 We Don't Wanna|10 Everything Is Low|11 Kid Ok|

Il faut être un peu honnête. Même après avoir été enchanté par un premier album (Miami) il n'y avait sans doute rien à attendre de plus de The Go Find. Dieter Sermeus avait montré de belles qualités mais il avait aussi laissé entrevoir ses limites. Que cela soit dit, The Go Find ne dépassera pas ce stade de l'électro-pop raffinée et sensible. On le voit d'ailleurs mal dans un autre registre. Stars On The Wall se veut ainsi comme une prolongation de Miami mais avec un peu plus d'instrumentation. Sermeus est accompagné pour l'occasion par le groupe qui l'accompagne habituellement sur scène. Qu'on ne s'y trompe pas, la mutation n'est pas aussi grande que cela. Le Belge reste grosso modo dans le même ordre d'idée que sur son précédent album. The Notwist et Postal Service ne sont jamais très loin et la qualité d'écriture ne s'est pas effilochée en trois ans. On devrait s'en contenter en somme puisque Stars On The Wall est aussi bien fouillé que Miami et qu'il procure tout autant de plaisir. Nous sommes ici en phase avec une certaine idée de la délicatesse pop, une vision soyeuse où les arrangements sont aussi précieux que les mélodies sont belles. On ne crachera donc pas trop dans la soupe même si on sent bien que Dieter Sermeus est déjà enfermé dans un format qui le cible définitivement.

Malgré tout on pourra bien préférer cela à n'importe quel groupe rock'n'rollesque qui espère, en faisant la pute, atteindre le firmament de la célébrité. Car oui, The Go Find est résolument sincère et même s'il n'a pas encore créé la moindre brèche qui lui permettrait d'aller plus loin, il est déjà catalogué comme un songwriter d'exception. Sermeus est juste fidèle au sentiment qu'il nous avait laissé au terme de l'écoute de Miami. Ici on ne pourra pas s'empêcher d'avoir une montée d'émotion en écoutant des morceaux comme Dictionnary ou Downtown. The Go Find s'impose simplement, de manière sereine et sans grandiloquence. C'est peut-être là la marque des meilleurs et tout ce qu'on peut souhaiter à Sermeus et à ses acolytes c'est de rester dans cette même humilité. C'est là où ils se révèlent à nous de la meilleure façon.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 11-07-2007

A voir également :

http://www.thegofind.com

http://www.myspace.com/thegofindmorrmusic

?>