.:.Chronique.:.

Pochette

Vadim Vernay

Myosotis

[La Mais°n::2007]

|01 Lalo|02 So Try |03 Hystérique|04 Myosotis|05 One More Show To Do|06 Funambule|07 Peur De Toi|08 Sombre |09 Dies Irae|10 Interlude|

Je ne vous ferai pas l'affront d'un jeu de mots malheureux qui pourrait concerner un autre artiste au pseudonyme des plus proches de celui de Vadim Vernay. Ceux qui ne voient pas de quoi je parle n'ont qu'à chercher un peu et Vadim Vernay vaut certainement mieux que cela. Il faut dire que je l'attendais un peu au tournant car depuis For Other Tracks j'attendais fermement de ses nouvelles. Sorti en 2004, For Other Tracks était plein de promesses mais trop sage et sans doute se cherchant encore un peu. Aujourd'hui Vadim Vernay a évolué, a rencontré du beau monde et a pris toute la mesure de son talent. La preuve en est ce Myosotis qui apparaît clairement comme sa meilleure production à ce jour. Comme sur son précédent disque on retrouve chez lui toutes ces influences jazz, hip-hop, électronica qui ont fait son identité. Mais ici Vadim prend plus de risques, ose plus et explore de nouvelles contrées en intégrant des orchestrations plus classiques. Le tout synthétique n'est alors plus de mise. Cette mutation a été d'autant plus facile que le bonhomme était déjà un musicien accompli. Batteur dans plusieurs formations, l'apport d'instruments organiques se fait avec un naturel évident. Vadim Vernay s'affirme comme jamais et offre une variété sonore qui pourrait rivaliser avec n'importe quelle production de chez Ninja Tune ou de chez Mo'Wax.

Myosotis vous donne la banane, comme on dit, et pas qu'un peu. Complètement décomplexé (si toutefois il l'avait été), Vadim Vernay donne plus de corps à ses compositions et cette richesse est mise à la disposition d'une production impeccable qui sait se mettre assez souvent en danger, et tel un alchimiste verni, il réussit tout ce qu'il entreprend. Myosotis ne possède pas de réelles failles et possède ce grain de folie ultime qui fait définitivement les grands disques. Vadim Vernay ne déçoit pas et dépasse très certainement toutes les espérances. Pour être des plus francs, je ne pensais vraiment pas qu'il serait aussi vite à ce niveau. Je l'espérais mais je voyais plus une évolution sur la durée. Brûler ainsi les étapes, ce n'est pas plus mal car il révèle aux oreilles de tous ce qu'un musicien aguerri est en mesure de faire. On tient là une perle, ne la lâchons pas.

note : 9

par Fabien, chronique publiée le 26-05-2007

A voir également :

http://www.label-maison.org

?>