.:.Chronique.:.

Pochette

Thief

Sunchild

[Sonar Kollektiv::2007]

|01 Sunchild|02 Atlantic|03 Hold On, Hold On|04 If There Was A Love|05 Clouds|06 Self Portrait|07 Does It Make Any Sense|08 Somewhere|09 I Can't Remember|10 (Like) Leaves|11 Home|12 Sunchild (Reprise)|

Pas facile de suivre un groupe aussi multi-directionnel que Jazzanova. On ne vous fera pas la liste de tous les projets qui sont issus de ce combo. On va dire, tout simplement, qu'on s'y perd parfois. Thief est la combinaison de Stefan Leisering, Axel Reinemer et de Sacha Gottschalk. Cherchez l'intrus. Gottschalk est le seul à ne pas faire partie de Jazzanova mais le chanteur de Thief semble porter sur ses épaules ce disque d'indie-folk qui n'hésite pas à faire appel à l'électronique, histoire de donner un petit plus. Là aussi on pourrait avancer une foultitude de références pour donner une idée de la voie prise par Thief mais le premier groupe auquel j'ai pensé en écoutant Sunchild reste Kings Of Convenience. Thief a cette même manière de poser les choses calmement, de faire passer mélodies et chant de façon très diluée. C'est clair, net, limpide. Le risque était de rendre le disque un peu trop stylé, trop stéréotypé mais, fort heureusement, cet effort est ici exempt de tout reproche. Sans être vraiment passionnant, le trio réussit malgré tout à réalisee une entrée en matière qui ne peut souffrir le moindre grief. Les morceaux sont manifestement réussis, Gottschalk a la bonne idée de ne pas en faire trop et la production est impeccable.

On pourra prendre Sunchild comme une petite sucrerie que l'on aime mâchouiller nonchalement et en appréciant chaque morceau comme un instant de bonheur simple. Alors, certes, ce disque n'est pas très surprenant mais il a ce mérite d'être d'un très bon niveau et révèle Sascha Gottschalk comme un songwriter d'une belle classe. Et de la classe il en faut tout de même un peu pour ne pas se casser la gueule sur un genre qui ne permet pas vraiment le faux pas. Il faut bien dire qu'il est nécessaire d'exercer une certaine justesse dans l'approche musicale sous peine de tomber aisément dans la pire miévrerie et de devenir très rapidement lourdaud. Pour le moment Thief esquive intelligemment tous les pièges. Pour combien de temps encore ? Difficile à dire mais du moment qu'il nous sort des albums du niveau de Sunchild, ils seront à l'abri pendant assez longtemps.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 15-05-2007

A voir également :

http://www.sonarkollektiv.com

?>