.:.Chronique.:.

Pochette

Modernist, The

The Collector Series Pt.1 Popular Songs

[Faith Recordings::2006]

|01 1-2-3 No Gravity (Closer Music)|02 Microho (Mikkel Metal)|03 Late Night Moves (Repair)|04 Freifeld (Triola)|05 Alltag (Autosundmädchen)|06 Breathe (Telepopmusik)|07 This Is The Dream Of Evan And Chan - Superpitche Mix (D'ntel)|08 Bobby (DJ Koze)|09 Ghost Train (Erlend Oye)|10 World Disappears (Richard Davis)|11 Stay (Autobianchi)|12 Lifedriver - B.Movement Rmx (Ada)|13 Protest Song (The Modernist)|14 Mushroom Angels - Burger Mash-Up (Superpitcher)|15 Never Forgive & Forget (Repair)|16 New Day (Round 2)|17 The Boom Boom Bap (Scritti Politti)|




Le tout nouveau label Faith Recordings, qui a sous licence les sympathiques Hushpuppies, ne recule évidemment pas devant l'appel irrésistible de la compilation. Ici c'est une série de compilation qui est mise en chantier et qui porte le doux nom de The Collector Series. Nous voilà prévenus. Pour ce premier volume Stefan Struever et Kurt Thielen, les deux têtes pensantes de Faith Recordings, ont fait appel à Joerg Burger aka The Modernist, habituellement hébergé par le label Kompakt, pour un mix qui se tourne vers les chansons populaires. On lui donne carte blanche pour ressortir de sa caverne d'Ali Baba des morceaux qu'on a eu rarement l'occasion d'entendre ou qui ont été un peu trop vite oubliés par un public versatile. Bref, du collector sur un plateau alors qu'on n'avait rien demandé de spécial. De vous à moi j'avoue que je suis prêt à prendre sans trop hésiter. Même si ce mix n'est pas ce qui s'est fait de plus original ces derniers temps, il est d'une fraîcheur insoupçonnée et d'une cohérence très appréciable.

Pour un type qui n'est pas réputé pour ses talents de DJ, The Modernist a su faire de ce disque, et grâce à des choix judicieux, un petit moment d'oxygénation, instant savoureux de pop synthétique organique du plus bel effet. Par contre ce mix, quand bien même se veut-il à l'image d'une certaine idée de la pop électronique, fait un peu officine d'anciens combattants. Sans doute ne faut-il pas prendre ce disque comme tel, histoire de ne pas passer pour un nostalgique naphtaliné. Apprécions-le juste au premier degré, sans arrière-pensée et tout ira pour le mieux. Il faut avouer qu'on passe un moment agréable, soft et confortable. On se fait caresser dans le bon sens du poil et parfois cela ne peut pas faire de mal.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 18-03-2007

A voir également :

http://www.faithrecordings.com

?>