.:.Chronique.:.

Pochette

Hunches, The

Yes No Shut It

[In the red::2003]

Rocknfolk fuck les Strokes et kiffe les Hunches. Putain toujours la même histoire... A chaque fois qu'un groupe de rock arrive, Rocknfolk fait la promo de folie, genre les Hunches ont quand même plusieurs pages dans le mag et 2 mois plus tard ils se feront descendre du genre "trop gentil rien à voir avec le nouveau groupe The....". Cette attitude nous enerve un petit peu car nous aimons Rocknfolk mais parfois nous ne comprenons pas leur attitude. Ils adorent les Strokes mais en ont honte. Ils détestent u2 mais font une couv pour eux, il chient sur Muse et Travis et les mettent en photo dans leur numéro.. des groupes qui font vendre... Nous aussi d'ailleurs sur liability on aime les groupes qui vendent. Ce n'est pas un critère de médiocrité la vente. Putain les Strokes ont sorti un putain d'album, alors pourquoi chier dessus alors qu'ils ont remis le rock dans le vent.

Arrêtons nous de divaguer sans cesse. Les Hunches sont là avec un premier album Yes no shut it. Une musique très rock n roll garage qui fera peur a vos parents. Un chanteur qui gueule comme un malade et de guitares on ne peut plus crade qui déchirent les tympans. C'est ça les nouveaux rockers. Plus ils sont crades dans leur son et dans leur attitude et plus ils auront d'étoile dans rocknfolk.

Ce disque est une violent et spontané, ça sent la vitalité et l'envie de jour sur scène. Ils ont l'air motivés les petits Hunches. Et on verra bien ce que ça donnera en concert.

note : 6

par dorian, chronique publiée le 01-10-2003

?>