.:.Chronique.:.

Pochette

Plastiscines

LP1

[Virgin::2007]

|01 Alchimie|02 Loser|03 Shake (Twist Around The Fire)|04 Mister Driver|05 La Règle Du Jeu|06 (Zazie Fait De La) Bicyclette|07 No Way|08 Pop In, Pop Out !|09 Rake|10 Tu As Tout Prévu|11 Human Rights|12 Lost In Translation|13 Under Control|

On le sait, tout ces groupes de la nouvelle scène rock parisienne ne savent pas très bien jouer. Quatre accords et puis s’en vont... Le problème avec les Plastiscines, c’est que ce manque de niveau n’est compensé par aucun son caractéristique. La production est plate, et l’on a affaire à un banal album de pop rock. Les Naast, aussi têtes à claques soient-ils, ont su se cacher derrière une approche résolument moderne et à la fois respectueuse des traditions. Le duo joue à fond la carte de la simplicité, avec un son sans fioritures et une boîte à rythmes.

Mais malgré tout ce que l’on pourrait reprocher à ces quatre jeunes filles, un album ne se juge que sur les titres qui le composent. On peut comprendre la réticence des gens à les aimer quand on voit la technique de Rock’n’Folk, journal en détresse, pour défendre leurs poulains : la couverture garantie ! Et au final, cela les dessert plus qu’autre chose, car on ne fait pas la couv’ de Rock’n’Folk sans un bon disque derrière. Enfin… On a eu AS Dragon, les Stones et Daft Punk. Quand même.

Et le jugement tombe. Le mien, qui ne vaut sans doute pas grand-chose aux yeux de ces charmantes demoiselles et de leurs nombreux fans, reste mitigé. Les titres ne dépassent que rarement les deux minutes. Enregistrer un disque dans l’urgence, sans le moindre solo de guitare, est respectable. Le bâcler, c’est autre chose. "Pop In, Pop Out" sent le remplissage à plein nez (cela dit, il n’y en avait pas besoin), "(Zazie Fait De La) Bicyclette"… pareil ! "Tu As Tout Prévu" passe sans changer grand-chose, de même que "Shake" et "Rake", que l’on avait entendu sur la compilation Paris Calling, et ici dans de nouvelles versions. Avec LP1, on ne saurait même pas dire si les morceaux sont bons ou mauvais. C’est juste qu’ils passent sans marquer l’oreille plus que cela. Comme inutiles. Mais alors, pourquoi écrire une chronique ? Eh bien parce qu’à l’image de celui des Naast, LP1 est un témoignage de ce que valent les petits poulains de Philippe Manœuvre. Et maintenant, on ne peut plus tricher. Et après tout ce battage médiatique, sans doute ne pouvions-nous être que déçus.

Tout n’est pas à jeter dans cet album. "Mister Driver" est un excellent titre pop rock, mélodique, rythmé, au chant diablement sexy. De même que "La Règle Du Jeu". "Alchimie" ouvre en beauté. "No Way" a tout bon, ou presque (ce refrain !!!). Et le meilleur se trouve à la fin, avec "Lost In Translation" et "Under Control" (avec un beau plagiat sur cette dernière de Brooklyn), qui laissent sans doute espérer un LP2 plus ambitieux, à la hauteur des attentes.

note : 5

par Nicolas, chronique publiée le 13-02-2007

A voir également :

http://www.myspace.com/plastiscine

?>