.:.Chronique.:.

Pochette

Rhythm & Sound

See Mi Yah Remixes

[Burial Mix/Basic Channel::2006]

|01 See Me Version (Basic Reshape)|02 Free For All (Soundstream Remix)|03 Let We Go (Villalobos Remix)|04 Poor People Must Work (Carl Craig Remix)|05 Boss Man (Tiki's Pure Blue Remix)|06 Let Jah Love Come (Sweet Substance Remix)|07 Lightning Storm (François K. Remix)|08 Truly (Vladislav Delay Remix)|09 Rise And Praise (Vainqueur Remix)|10 Dem Never Know (Sleeparchive Remix)|11 See Mi Yah (Hallucinator Remix)|

Après s'être fait un nom avec des disques supérieurs à la moyenne (The Artist, The Versions et See Mi Yah) et avoir révolutionné le dub en lui offrant une nouvelle mutation électronique, les deux membres de Rhythm & Sound, Mark Ernestus et Moritz von Oswald, se sont décidés à donner une approche un peu plus "club" au dernier album en date qu'est See Mi Yah. Un dernier album auquel avaient participé quelques grand nom du dub actuel comme Paul St Hilaire, Sugar Minott ou Ras Donovan ainsi que quelques autres. Ici les remixes ont été confiés autant à des pointures de la musique électronique (Carl Craig, François K., Ricardo Villalobos, Vladislav Delay...) qu'à de nouvelles pousses (Vainqueur, Sleeparchive...). On pourra se rassurer tout de suite, See Mi Yah Remixes n'est pas ce genre de disque tiroir-caisse qui ne fait que proposer de nouvelles versions à l'intérêt douteux. Ici on s'est justement appliqué à ce que chaque morceau puisse avoir une nouvelle dimension dépassant même l'originale. La performance n'est pas mince puisque l'album d'origine a connu un très beau succès critique relayé par une reconnaissance publique non négligeable.

Quoi qu'il en soit ce disque reste comme l'un des meilleures exemples de ce à quoi doit ressembler la synthèse entre différentes mouvances électroniques (le mix drum 'n' bass de François K. est d'ailleurs tout à fait étonnant) et dub qui, en soi, intègre déjà à la base des ingrédients électroniques. Alors que les albums de remixes sont souvent décevants, celui-ci relève largement le niveau, allant bien au-delà que la simple oeuvre de commande. De quoi vous réconcilier définitivement avec le dub. Encore une fois les deux éminences grises de Rhythm & Sound sont à la hauteur de leur réputation. En choisissant des artistes disparates ils ont contribué à la construction d'un disque riche en sonorités diverses et en ne suivant aucun modèle particulier See Mi Yah Remixes se pose comme un album au-dessus des étiquettes.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 03-02-2007

A voir également :

http://www.basicchannel.com

?>