.:.Chronique.:.

Pochette

Interpol

Turn on the bright lights

[Labels::2003]

Les mecs d’Interpol se sont en partie rencontrés en France durant leurs études. New Yorkais comme d’habitude, ils ne sont pas une alternative aux Strokes ou à Radio 4. Interpol fait plutôt dans la pop sombre new wave. Que des titres qui se retiennent et qui peuvent meme se chanter sous la douche. Cet album est un vrai bonheur car il est simple et jouissif. Un concentré de rock talentueux, et bien orchestré. Toutes les chansons font mouche et on souhaite le meilleur à Interpol qui pourrait s'imposer defintivement avec une deuxième album de cette envergure.

note : 8

par dorian, chronique publiée le 01-10-2003

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Fabien : avis du rédacteur
Thomas F. : avis du rédacteur
Zulyen : avis du rédacteur
Emilie : avis du rédacteur
Yann : avis du rédacteur
rentboy : avis du rédacteur
popop : avis du rédacteur
jean marc : avis du rédacteur
Remi DW : avis du rédacteur

?>