.:.Chronique.:.

Pochette

Bless

Bless

[Because Music::2006]

|01 Le Fleuve Des Soupirants|02 Ce Plaisir (Ne M'Est Pas Donné)|03 Toutes Sortes De Choses|04 Fais Un Voeu|05 La Raison Pure|06 Dusty Dirty Duty|07 Les Buvards |08 Anyway|09 Monsieur X|10 Invisible Star|11 Touchy Man|12 Un Ange A Ma Table|13 Femme Lascive|14 Le Fauteil - Coming Soon (ghost track)|

Après être passée par le théâtre, la sculpture et le roman, Bénédicte Bless s’essaye à la musique. Et c’est sans doute là que cette jeune trentenaire se sent le plus à l’aise. C’est sans doute auprès de DJ Cam que la belle se serait découvert une passion et un réel talent pour la musique. L’album Underground Vibes de DJ Cam sera sans doute ce déclencheur qui mènera cette autodidacte à ce premier disque dénué de titres que beaucoup de monde aura refusé avant de séduire les gens de chez Because Music (Charlotte Gainsbourg, Jarvis Cocker, Justice, The Blood Arm). Dans un style purement gainsbourrien elle nous arrive candide et nonchalante avec sa voix monocorde qu’on croirait presque désabusée. L’album contient une réelle unité et même si Bless commet quelques faux pas elle est aussi capable de réaliser des morceaux d’une beauté quasi renversante comme sur Ce Plaisir (Ne M’Est Pas Donné) ou Fais Un Vœu. Aussi à l’aise en français qu’en anglais, la jeune femme passe de l’un à l’autre comme si de rien n’était. De par toute sa candeur elle nous fait penser au Biolay ou au Luke des premiers temps mais avec un côté moins hautain et plus naturel.

Album ultra-personnel, il est aussi le reflet de l’échange amoureux sous des aspects de confessions intimes. Bless parle d’elle, de ses tranches de vie, de ses échecs, de ses non-dits, bref de ses propres blessures. Mais qu’on se le dise ce disque est assez loin d’être larmoyant et son charme se situe dans cette voix diaphane et cette qualité mélodique qui, finalement, ne s’entend que rarement dans nos contrées. Bless ce sera un peu l’anti Carla Bruni qui se reconnaît élégamment lascive, charmant ainsi son monde mais ne faisant pas oublier des textes délicieusement construits. Même si certaines chansons sont un peu faiblardes il ressort globalement de ce disque une œuvre sincère et chaleureuse dans laquelle on peut se fondre avec délectation. Bless, pour un premier essai, est largement convaincante et nous laisse ce sentiment qu’elle peut aller encore plus loin.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 29-01-2007

A voir également :

http://www.bless.fr

?>