.:.Chronique.:.

Pochette

Fratellis, The

Costello Music

[Drop The Gun Recordings/Universal Island Records::2006]

|01 Henrietta|02 Flathead|03 Whistle For The Choir|04 Chelsea Dagger|05 For The Girl|06 Doginabag|07 Creepin Up The Backstairs|08 Vince The Loveable Stoner|09 Everybody Knows You Cried Last Night|10 Baby Fratelli|11 Got Ma Nuts From A Hippy|12 Ole Black'n'Blue Eyes|

Avec une estampille Les Inrockuptibles on aurait pu se dire que l'affaire était pliée. Manque de pot l'album de The Fratellis a atterri dans mon humble demeure. Depuis que la revue est passée à un rythme hebdomadaire je lui trouvais de moins en moins d'intérêt pour finir par ne plus lui en trouver du tout. Je partais donc avec un gros a priori avec ce disque. Mais, en même temps, on peut bien se dire que ce partenariat est la conséquence d'un coup de coeur imparable. Dans le doute je pouvais bien donner une bonne chance à The Fratellis. Cette formation de Glasgow est censée avoir tous les atouts dans sa manche mais en commençant par le très bluresque Henrietta, morceau à la limite du supportable, on commence à avoir quelques doutes. On ne pourra certes pas enlever à The Fratellis une motivation sans failles et une énergie très juvénile. Pour autant, cela a les qualités de ses défauts. A vouloir trop bien faire The Fratellis finit par accumuler les clichés et certaines facilités. Et malgré des efforts certains le groupe se fait de plus en plus énervant comme sur Chelsea Dagger. Ce n'est seulement quand les Ecossais se décident à freiner leurs ardeurs (For The Girl) qu'ils se rendent plus intéressants et quand ils se mettent à pomper (Creepin Up The Backstairs) The Coral période Magic And Medecine on se dit qu'ils ne sont peut-être pas aussi irrécupérables qu'on pouvait le penser. Mais chassez le naturel, il revient au galop. Avec son rock au Biactol, The Fratellis ne suscite finalement que l'agacement et ne provoque qu'une abdication de principe qui vous permet de passer aisément à autre chose. Du coup je suis assez content de ne plus lire Les Inrocks.

note : 5

par Fabien, chronique publiée le 27-01-2007

A voir également :

http://www.thefratellis.com

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Jack : avis du rédacteur

?>