.:.Chronique.:.

Pochette

Mai

Snowing Downtown EP

[Nacopajaz::2006]

J'ai essayé plusieurs fois d'écrire cette chronique, gardant en tête la difficulté de l'exercice, (donner du style, éviter les références trop nombreuses et inadéquates…) lorsqu'il s'agit de parler d'un groupe que l'on connaît personnellement. En toute franchise, j'ai failli abandonner, par peur de n'être pas complètement objectif sur la qualité du single, moi qui suis depuis le début ou presque ce groupe, composé à 50% du rédac' chef de Liability.

Et puis, je me suis rappelé que j'écrivais avant tout pour des lecteurs, une poignée, qui attendent autre chose qu'un déballage de noms et de précisions biographiques. Ces putains de lecteurs qui cherchent un avis sur un artiste dont ils ont aperçu le profil sur Myspace ou les Inrocks. Car Mai c'est avant tout la victoire aux préselections de CQFD, une victoire sur des milliers de concurrents plus ou moins méritants, la plupart motivés par la notoriété, plus que par le souci d'être de bons créateurs. Comment s'en sortent les Mai, de ce buzz nourri de marketing viral et de prestations scéniques plus ou moins remarquées? En toute objectivité, ils s'en sortent bien, car ce single a le mérite de présenter honorablement les qualités de compositeur du chef et la voix divine de la Suédoise. Deux balades mélancoliques, nimbées d'une production automnale, qui laissent augurer des hivers glacés, alors que l'album futur sera certainement plus fleuri et aérien. On jugera sur pièce.

note : 7.5

par drezco, chronique publiée le 14-11-2006

?>