.:.Chronique.:.

Pochette

Vanity Beach

Nights of new

[autoproduction::2003]

Du métal industriel new wave sur Liability ? Si on a décidé de chroniquer cet album, c’est parce qu’après plusieurs écoutes, il nous a paru juste d’essayer de donner un coup de pouce à cette formation finlandaise. Rien ne pourra nous faire adhérer totalement à cette démarche musicale, à ce style si abusif, à ces mimiques tellement exagérées, mais cet album est, dans le style, une petite réussite. Cela fait penser à Orgy, le premier groupe fan de Depeche Mode, signé sur le label Elementree fondé par Korn. D’ailleurs parfois certain cris peuvent aussi rappeler l vague new métal, déjà oubliée par ici. Orgy donc, c groupe indus métal et son chanteur tout droit venu des 80’s. Vanity Beach a le même style et fait le même style de musique. La batterie est évidemment électronique, les guitares deformées par la technologie, le chant complètement trafiqué. Les compositions sont complexes et bien interprétées, alors pourquoi ne pas en parler ?

Et puis il ne faut pas hésiter à aider ceux qui font leu truc, dans leu coin, sans trop en demander...

Comprenez la note par mon manque de culture musicale, si vous la jugez insuffisante....et comprenez la par ma curiosité et ma petite ouverture d’esprit si vous la jugez supérieure à vos attentes.

note : 3.5

par dorian, chronique publiée le 16-09-2003

?>