.:.Chronique.:.

Pochette

Squarepusher

Hello Everything

[Warp Records::2006]

|01 Hello Meow|02 Theme From Sprite|03 Bubble Life|04 Planetarium|05 Vaacum Garden|06 Circlewave|07 Cronecker King|08 Rotate Electrolite|09 Welcome To Europe|10 Plontius|11 The Modern Bass Guiter|12 Orient Orange|

Squarepusher est l'un des plus beaux fleurons du label Warp. Il en est même une des figures emblématiques. Depuis un peu plus de dix ans, Thomas Jenkinson nous a prouvé qu'il était de ceux qui représentaient le mieux cette "intelligence artificielle" qui, aujourd'hui, ne restera incomprise que par les fans de Dick Rivers ou les vieux barbons hallydayesques. Squarepusher cristallise beaucoup d'espoirs à chacun de ses disques. Ultravisitor avait déjà mis à genoux ceux qui avaient encore quelques doutes, redorant ainsi son blason au passage après un Do You Know Squarepusher ? un peu décevant. Pour autant on est prêts à tout leur pardonner et Jenkinson avait su réagir à temps avec ce Ultravisitor. Mais deux ans après ce dernier album il était bien temps de lui donner un successeur. Hello Everything est parfaitement digne de remplir cette tâche. Il en est même la continuité. On y retrouve ainsi ce même allant pour les influences jazz (quoi de plus normal après tout quand on est soi-même un fils de jazzman), cette capacité à retourner les situations en bon manipulateur de machines qu'il est et une exigence technique qu'on ne retrouve que rarement ailleurs.

Ceci étant Hello Everything reste un album plus accessible, plus "facile" et dont l'ouverture est une quasi constante. Jenkinson fait un véritable effort sur les mélodies. On laisse alors un peu le côté abstrait et déstructuré que pouvait offrir Ultravisitor. Comme le suggère son titre ce disque est un album pour tous, à l'optimisme borné que rien ne semble fléchir. Et c'est avec une aisance assez déconcertante que notre homme sait se rendre convaincant. A aucun moment on ne pourra le prendre en défaut même dans ses moments les plus mégalomaniaques. Une fois de plus, Squarepusher surprend dans sa capacité à se renouveler à chaque album. Si Hello Everything peut apparaître comme son disque le moins jusqu'au-boutiste, il n'en demeure pas moins qu'il contient sa part de risques et de moments de toute beauté (Circlewave). Sans surprise, Squarepusher ne déçoit pas. Mieux, il nous conforte dans l'idée qu'il est l'un des génies de ce temps.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 12-10-2006

A voir également :

http://www.warprecords.com

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Jack : avis du rédacteur

?>