.:.Chronique.:.

Pochette

Dublee

Pseudo Harmonie

[Mule Electronic/Kompakt/Nocturne::2006]

|01 Backyard|02 Route|03 Scar|04 Touch (Sweetbutter Mix)|05 Flight 822|06 Tilt|07 Cliff|08 Bounce|09 Tie|10 A Half Decades|11 Cliff (Thomas Fehlmann Remix)|

Qu'on se le dise une fois pour toutes. Pseudo Harmonia est sans doute le dernier album de Yusuke Sakurai, plus connu sous le nom de Dublee. Je vous vois d'ici pleurer à chaudes larmes dans vos casemates. Le Japonais a décidé, en effet, de reprendre une activité normale, enfin de redevenir monsieur tout le monde. Pour le coup ce disque est un peu comme une épitaphe, une sorte de testament qui laisse la porte ouverte à d'éventuels repreneurs. On ne doute pas un instant qu'il y aura beaucoup de candidats à la succession. Car oui, Dublee avait réussi à se faire un nom dans cette masse discographique qu'est devenue la musique électronique et ses productions étaient suivies par de nombreux fans. Parmis ceux-là, on pouvait compter Thomas Fehlmann qui intervient ici en remixant Cliff. Dans la mouvance des Monolake et autres Akufen, Dublee dessine un univers sonore largement orienté vers une house oxygénée qui pioche autant au dub, à la soul qu'au jazz. Rien d'innovant en soi mais Sakurai avait su se démarquer des autres en utilisant une empreinte sonore et une qualité d'écriture mélodique bien au-dessus de la moyenne générale.

Ainsi on se demande bien pourquoi Dublee décide de s'arrêter. Peut-être avait-t-il le sentiment d'avoir tout dit en deux albums et une quantité de maxis appréciables ? Qui sait ? Oui, difficile de savoir et cela est d'autant plus incompréhensible qu'il est au meilleur de sa forme. Pseudo Harmonia est un album solide où les failles peuvent se compter sur les doigts d'une main. Parfait pour une écoute de salon, Pseudo Harmonia se veut d'une limpidité sans tâches. Il n'y a rien à redouter ici. On est tout de suite à l'aise, mis en confiance par un perfectionnisme qui aura eu la bonne idée de laisser au vestiaire toute rigidité. Ce disque aurait pu s'intituler Harmonia tout court, tant il existe une osmose quasi naturelle. Cependant cette harmonie existe-t-elle vraiment ? La musique de Dublee n'est-elle pas un leurre ? Possible après tout. C'est sans doute pour cela que Sakurai ne parle que de pseudo-harmonie. Qu'elle soit réelle ou pas, Dublee aura réussi son coup et se retire de la scène la tête haute avec, assurément, le sentiment d'avoir accompli pleinement son devoir.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 25-09-2006

A voir également :

http://www.mulemusiq.com

http://www.kompakt-net.de

?>