.:.Chronique.:.

Pochette

Mauracher

Kissing My Grandma

[Kind Label/Nocturne::2006]

|01 Going Home|02 Underwater Buddha|03 Kill Me|04 Mr.Egon|05 Additional For You|06 His Leg Against Him|07 Watching You Leave|08 Hello|09 Song For Losers|10 Petite Fleur|11 What You Make Of It|

Il y avait de quoi être sceptique. Quand on vous annonce qu'un artiste change de style, et à fortiori quand on passe de la musique électronique à des formats pop, ce n'est souvent pas de bon augure. Il faut dire que des expériences passées ne plaident pas toujours en faveur de ceux qui choisissent cette voie. Hubert Mauracher a pris ce risque qui, sur le papier, n'est pas aussi insensé qu'on ne le croit. Tout est possible après tout. L'homme qui était plus habitué à fréquenter les rythmes dance-floor s'aventure à présent dans l'exercice pas aussi aisé de la pop song. Mais on ne change pas de tempérament comme cela. Kissing My Grandma est un album haut en couleur, qui veut en mettre plein la vue mais qui s'éloigne littéralement d'une certaine intelligenstia popisante qui voudrait élever le genre dans une chapelle évidemment trop étroite. Mauracher est plus l'héritier d'une pop britannique héroïque qui, ne se laissant jamais trop prendre au sérieux, était le vecteur d'une certaine intelligence mélodique. Un peu comme les Pet Shop Boys en somme.

Kissing My Grandma est un peu inhabituel pour l'époque. On n'avait plus eu l'occasion d'écouter une production et des formes mélodiques aussi marquées par une vision pop dont peu osent encore dire qu'ils s'en inspirent. On ne cherche pas à prouver ici quoi que ce soit et même si certains morceaux sont un peu grandiloquents les autres sont pleinement dilettants, désuets et parfois non dénués d'une certaine naïveté. Excepté le pénible Petite Fleur, il n'y a sans doute pas grand-chose à dire sur ce disque sans prétention qui ne manque pas de charme. Il faut dire que les chanteurs(euses) successifs (Franck Lebel, Maja Racki, Thomas Walken, Duncan Larkin et Hossein "M'Cinoc") sont pour beaucoup pour donner une fraicheur supplémentaire à cet album. Il ne faudrait pas avoir honte d'aimer ce disque. D'autres se vantent d'écouter bien pire.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 11-09-2006

A voir également :

http://www.mauracher.net

http://www.kindlabel.com

?>