.:.Chronique.:.

Pochette

Popklub Arsenal

Normandy Sessions

[None::2006]

|01 Let Me Down|02 Easy To Be Dying|03 Rush Hour Bondage Party People|04 Oh Cherry|05 Bridge Theory|06 Springtime|

Puisque chroniquer le disque de Popklub Arsenal sans mentionner les états de service de son guitariste et chanteur Miggles paraît impossible, alors débarrassons-nous de ce poids maintenant : oui, il a fait partie des Parisians, et ses adorateurs sont nombreux, rien que pour cela. Mais aborder l’écoute de ces six titres en se remémorant cette glorieuse époque du Bar 3 ne peut que nuire au groupe, tant le garage n’a pas sa place sur ces Normandy Sessions.

Un peu sur « Rush Hour Bondage Party People », quand même, on ne se refait pas, mais ici, c’est bel et bien des Smiths plus que des Ramones qu’il s’agit. Du Velvet aussi, sans nul doute. Comme le prouve d’entrée de jeu ce « Let Me Down » entêtant, véritable pépite pop, et bien plus encore, à la qualité mélodique certaine (gare tout de même au final légèrement indigeste). Ha, les mélodies ! Il y en a des fantastiques. « Let Me Down » donc, mais également « Springtime », magnifiée par ces voix qui s’entremêlent, mais surtout, surtout, « Oh Cherry ». Des comme ça, ils sont nombreux à la chercher encore.

Cependant, à côté de celles-ci, « Rush Hour Bondage Party People », « Bridge Theory », et dans une moindre mesure « Easy To Be Dying », mettent plus de temps à faire leur effet. Une petite déception pointe le bout de son nez. Il y a des chansons immédiates, d’autres moins. Ce disque contient les deux. Et d’une façon ou une autre, elles parviennent toutes à se créer une place dans notre esprit, pour en devenir rapidement obsédantes.

Privilégiant une écriture moins directe que sophistiquée, les Popklub Arsenal jouent néanmoins sur les deux tableaux. On peut écrire une jolie chanson à fredonner, sans forcément dire de conneries. D’autres l’ont prouvé bien avant eux, mais merci quand même à Charly, Miggles, Anne Sarah et Xavier pour cette agréable piqûre de rappel.

note : 8

par Nicolas, chronique publiée le 08-09-2006

A voir également :

http://www.myspace.com/popklubarsenalmusic

?>