.:.Chronique.:.

Pochette

Motor

Klunk

[Novamute::2006]

|01 Black Powder|02 Yak|03 Stuka Stunt|04 Killer|05 Botox|06 MDXT-A|07 1x1|08 Sweatbox|09 King Of USA|10 Spazm|11 Din|12 En Trans|

Très loin de rendre les armes face à la concurrence le label Novamute continue à sortir des disques toujours aussi alléchants. L'un des derniers en date est celui du duo franco-américain Motor composé de Mr.No et Bryan Black. Formé en 2003 après leur rencontre à Londres, les deux amis se sont fait connaître (comme beaucoup, soit dit en passant) en réalisant des remixes pour Marilyn Manson, Throbbing Gristle ou Depeche Mode. D'ailleurs ces derniers, pas ingrats, passaient l'album de Motor avant de monter sur scène lors de leur dernière tournée. Si clairement Motor s'oriente musicalement vers des groupes comme Nitzer Ebb, Front 242 ou D.A.F. on ne lui en voudra pas trop d'exploiter ce filon qui, bien des fois, a su ne pas trop décevoir ces derniers temps. A l'image d'un Terence Fixmer, Motor a bien su tirer les leçons du passé en évitant soigneusement de tomber dans la caricature pure et simple. Le challenge était sans doute de taille et le duo a pu le relever avec une certaine aisance. Klunk est un premier album qui ne prend pas de gants. Il évolue tel un rouleau compresseur, balayant tout sur son passage. Musique frontale plus que cérébrale Motor s'est même adjugé les services de Douglas McCarthy (Nitzer Ebb) pour un 1x1 qui peut d'ores et déjà s'apparenter à un classique.

Sur un créneau où il y a beaucoup à trier ce duo s'en tire honorablement et sa mécanique est parfaitement huilée. Comme quoi, ces années 80, on aura beau leur cracher dessus, elles n'ont pas fini de hanter les nuits de nombreux groupes actuels. En ce sens Motor est un exemple assez typique. Largement tributaire d'influences plus que visibles le groupe compte bien faire entendre sa modernité avec une production efficace. Cela fera-t-il illusion ? Pour les trentenaires dans mon genre ce n'est pas certain. Pour la génération suivante les paris sont ouverts. Ce sont d'ailleurs ces derniers qui sont les plus à même d'être réceptifs à des groupes comme celui-ci. Les autres auront ce sentiment nostalgique et ressortiront peut-être du grenier des disques d'électro martiale mais néanmoins dansante. Dans tous les cas de figure, Motor ne déçoit aucunement. Il sait se rendre largement efficace et par les temps qui courent on n'en demandera pas plus.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 12-08-2006

A voir également :

http://www.din9.com

http://www.novamute.com

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Jack : avis du rédacteur

?>