.:.Chronique.:.

Pochette

Raumschmiere, T.

The Great Rock’n’ Roll Swindle

[Shitkatapult / Kompakt ::2003]

Marco Haas est berlinois. Cela peut paraître superflu de dire cela mais en écoutant cet album cela prend tout son sens. La musique électronique à l’allemande est tellement typique qu’elle se reconnaît au premier coup d’oreille. De plus M.Haas a déjà un lourd passé derrière lui. Ayant déjà fait quelques réalisations pour des labels aussi attrayant que Kompakt, Sender ou Nbi, il finit par monter son propre label, tout aussi intéressant d’ailleurs, avec Marcus Stotz en 1997.

Cet album qui reprend le titre d’un autre album célèbre (on ne dira pas de qui, chacun aura deviné. Si ce n’est pas le cas on ne peut plus rien pour vous…) est en fait une compilation de morceaux originellement parus sur des maxis vinyles entre 1999 et 2002. Même si cette compilation n’a rien de surprenante dans sa globalité, il faut quand même reconnaître que M.Haas sait mettre les formes pour que son électro minimale et répétitive soit suffisamment attractive. Les morceaux sont même résolument dansant. On se prête finalement assez facilement au jeu en remerciant notre ami allemand de ne pas nous asséner une techno de bûcheron. Bon ce n’est quand même pas de la première finesse non plus mais Haas nous délivre une électro des plus intelligentes et qui apparaît comme jouissive à la longue. D’ailleurs des morceaux comme « Musick » ou « Monoblock », le côté angoissant de ce dernier est tout à fait saisissant, valent largement le détour. Pour ceux qui aiment s’éclater en dansant comme des robots.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 29-09-2003

A voir également :

http://www.shitkatapult.com

http://www.kompakt-net.de

?>