.:.Chronique.:.

Pochette

Gâtechien

Trois

[Keben/Milkpack/Overcome::2006]

|01 G|02 Â|03 T|04 E|05 C|06 H|07 I|08 E|09 N|

Depuis trois ans le duo Gâtechien nous donne régulièrement de ses nouvelles. Trois est, comme son nom l’indique, la troisième référence studio du groupe de Laurent Parado et Florian Belaud. Si leur premier opus n’avait pas remporté l’adhésion en ces colonnes ce nouvel effort est manifestement plus abouti. Gâtechien qui se réclame bien logiquement de groupes comme Jesus Lizard, Fugazi ou Shellac s’inscrit dans la lignée de tous ces groupes français qui ont émergé ces dernières années. Des groupes qui privilégient la formule à deux, comme pour donner plus d’intensité, une version brute de décoffrage, hargne et tension comme un véritable sacerdoce. Et à vrai dire Gâtechien n’est pas avare dans l’effort. Armé d’une seule basse et d’une batterie le duo fonctionne à merveille et apparaît comme les dignes héritiers des groupes américains qu’ils vénèrent. Sans doute proche de groupes comme Chevreuil, Passe Montagne ou Room 204 (qui ont le même background), Gâtechien joue sa chance à fond, sans aucun calcul, allant de l’avant et prenant des risques là où d’autres ne se contenteraient que d’un consensus mou.

On pourra sans doute reprocher des approximations dans le chant mais ici cela devient vraiment négligeable tant le groupe dégage de l’énergie. Comme sans doute pas mal de ses congénères Gâtechien est sûrement plus un groupe de scène que de studio. Mais pour Trois on sent que le duo a fait un effort certain, évitant une à une les maladresses et s’appliquant à sortir un disque bien produit sans jamais renier l’essence rock qui les anime. On notera alors l’excellent travail de Michel Toledo sur ce disque. Moins « mathématiques » que leurs collègues nantais, Parado et Belaud ne s’en formalisent pas. Ne rechignant pas à la tâche, Gâtechien se découvre complètement, puisant dans l’instinctif toute sa force et délivre un rock fugazien héroïque à se vider les tripes. Le groupe est sans doute en train de passer un palier qui ne le mènera sans doute pas à la célébrité (nous sommes en France, faudrait pas déconner non plus) mais à une notoriété amplement méritée.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 21-06-2006

A voir également :

http://www.tavarnkeben.com

http://www.milkpack.com

?>